La Turquie suspend son offensive en Syrie contre les Kurdes

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

mercredi 23 octobre à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© BAKR ALKASEM AFP

Le cessez-le-feu a pris fin hier soir à 22h, heure locale. Et Ankara a annoncé qu'elle ne reprendrait pas son offensive. Mais sur le terrain, la situation reste compliquée.

La Turquie a déclenché le 9 octobre dernier une offensive dans le Nord-Est de la Syrie contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), un groupe qu'elle qualifie de "terroriste" mais soutenu par les pays occidentaux dans la lutte contre l'organisation Etat islamique. Cette opération militaire était suspendue depuis jeudi à la faveur d'une fragile trêve négociée entre Ankara et Washington, pour permettre aux YPG de se retirer de ses positions dans le nord-est de la Syrie. Ce qui est désormais chose faite.

La suite s'est jouée mardi soir en Russie : Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont conclu un accord. La police militaire russe et les garde-frontières syriens doivent faciliter le retrait des éléments kurdes et de leurs armes d'ici six jours. Passé ce délai, ce sont les troupes russes et turques qui mèneront des patrouilles communes. Une situation qui sert plusieurs intérêts. Décryptage d'une situation tendue avec Florence Gault.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h12

Chaque matin à 7h12, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!