Le compteur Linky

Présentée par

S'abonner à l'émission

Durablement Vôtre, la chronique du développement durable

lundi 19 février à 7h12

Durée émission : 3 min

Durablement Vôtre, la chronique du développement durable

Le nouveau compteur d’électricité Linky qu’Enedis est entrain d’installer partout en France serait dangereux pour la santé et liberticide.

Plus de 400 communes et de plus en plus de collectifs de citoyens s’opposent à l’installation de Linky, ce nouveau compteur d’électricité. De quoi s’agit-il ? Derrière ce joli nom sympa de « Linky », qui pourrait être celui d’un second rôle dans une série B américaine - aux côtés de Brian et Suzy - se cache en réalité un véritable petit ordinateur, intelligent et communicant. 35 millions de foyers français devraient en être équipés d’ici 2021 par Enedis, la filiale à 100% d’EDF chargée du réseau de distribution d’électricité en France, anciennement ERDF. Liky pose essentiellement 4 problèmes.

D’abord, le rayonnement électromagnétique de l’installation, désastreux pour les personnes reconnues comme électro-sensibles.
 
Ensuite - et ce point me semble crucial - c’est la collecte et la transmission, 2 fois par jour, des données que relève Linky à votre domicile ou sur votre lieu de travail à Enedis pour constituer ces fameuses big data. A l’instar de celles collectées par les géants du net, désignés par l’acronyme GAFAM pour Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft qui savent désormais tout de notre mode de vie pour nous bombarder ensuite de publicités ciblées. A cet égard, j’imagine très bien un jeune cadre dynamique d’EDF prendre un jour conscience que son entreprise, aussi, disposait de tels capteurs : mais c’est bien sûr ! Nos compteurs d’électricité ! Il suffit de les connecter pour les rendre intelligents. Intelligent étant à prendre ici au sens anglo-saxon de « renseignement », comme dans « Intelligence Service ». Sachant qu’EDF est détenue à plus de 85 % par l’Etat français, il faudrait être sacrément naïf pour imaginer un usage désintéressé de ces big data. En clair, Linky présente un risque sérieux d’atteinte à nos libertés individuelles.
 
Cette remarque est d’ailleurs en lien avec le point suivant,car comment expliquer autrement les 5 milliards dépensés par EDF/Enedis pour remplacer les compteurs existants qui, soit-dit en passant, fonctionnent pourtant très bien. C’est précisément ce que dénonce le rapport publié le 7 février par la Cour des comptes, pointant surtout un bénéfice exorbitant de l’opération pour EDF et quasi nul pour les consommateurs.
 
Enfin - et ce dernier aspect est choquant : c’est la manière agressive, voire brutale brutale - en allant jusqu’à forcer les portes - dont EDF/Enedis tente d’imposer les compteurs Linky. Vous trouverez, sur Internet, les sites de nombreux collectifs Stop Linky qui vous expliqueront comment refuser la pose de ce dangereux compteur-espion
 
Au fait : les 5 milliards que j’évoquais plus, savez-vous qui les paiera ? Nous, bien sûr, avec notre facture d’électricité ! En plus de toutes vos données privées que Linky va pouvoir siphonner. C’est d’ailleurs le seul véritable objectif de Linky.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 07h12

Le respect de l'environnement et de la création est au cœur des préoccupations chrétiennes.

Le présentateur

Eric Mutschler

Éric Mutschler anime depuis 6 ans, « Durablement vôtre », Une thématique en lien avec le parcours et la profession de l’animateur : conseiller et formateur en communication au développement durable, Éric Mutschler est également maître de conférence associé en communication au département « sciences de la vie et de la Terre » à l’UFR Sciences fondamentales et appliquées de l’Université de Lorraine.