Le démantèlement de la centrale de Fessenheim ne plaît pas à tout le monde

Présentée par UA-127374

S'abonner à l'émission

3 questions à

mardi 30 juin à 6h41

Durée émission : 4 min

Le démantèlement de la centrale de Fessenheim ne plaît pas à tout le monde

© SEBASTIEN BOZON / AFP - 09/04/2013 : le directeur de la centrale nucléaire de Fessenheim, Thierry Rosso

Victoire pour les antinucléaires, le démantèlement de la centrale de Fessenheim suscite l'amertume du côté des élus locaux, notamment pour Claude Brender, le maire de Fessenheim.

À Fessenheim, la plus vieille centrale nucléaire de France a donc finalement cessé toute activité, dans la nuit de lundi à mardi. C’est l’aboutissement d’une promesse de campagne de François Hollande, et une victoire pour les antinucléaires qui attendaient la fermeture de cette centrale mise en service en 1977.

Pour les élus locaux, en revanche, c’est un coup dur porté à l’économie du territoire : d’après Claude Brender, le maire de Fessenheim, la fermeture de la centrale devrait entraîner la perte de 1.100 emplois directs. L’élu regrette donc cette décision prise au nom d’une "pure idéologie électoraliste".

 

Invités

  • Claude Brender, maire de Fessenheim

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Baptiste Madinier