Le Mans 66 : une aventure sportive magnifiquement filmée

Présentée par PR-19948

S'abonner à l'émission

La chronique Cinéma

mercredi 25 mars à 8h52

Durée émission : 3 min

La chronique Cinéma

Alors que le confinement nous impose de rester chez nous, le cinéma se mue en VOD et en DVD, parmi ces possibilités Valérie de Marnhac a choisi "Le Mans 66"

Vous le savez peut-être, dans la chronologie des médias actuelle, en France un film peut être vu en DVD ou en VOD 4 mois après sa sortie en salles. Et dans le contexte de crise que nous traversons, la profession est en train d’envisager de raccourcir ponctuellement ce délai.

Pour l’heure, et pour commencer cette semaine, je vous propose un divertissement de qualité sorti en salles en novembre dernier : il s’agit du film de James Mangold, LE MANS 66.
Le film raconte l’incroyable défi lancé par Ford à son rival italien Ferrari. Et comment le fils d’Henri Ford s’est laissé convaincre de redynamiser l’entreprise paternelle en se lançant dans la Formule 1.

Je n’aurais jamais regardé une course automobile avant, mais j’ai été passionnée par l’histoire et scotchée dans mon canapé par le suspense. Car en plus d’être une aventure sportive magnifiquement filmée (les scènes d’entrainement et de courses sont absolument haletantes), le film se double d’une guerre industrielle où le magnat américain n’a pas forcément le beau rôle (et le film est assez drôle et ironique sur ce point). Et aussi d’une très belle histoire d’amitié entre les deux hommes choisis pour mener le projet : l’ingénieur, habile et malin, joué par Matt Damon, et le pilote, un anglais ingérable mais formidablement doué, incarné par Christian Bale.

Ils ont ensemble un petit côté bricoleurs de génie et système-D, qui fait d’eux plus des artistes de la mécanique que des super héros ! et les scènes de confrontation avec leur patron sont assez réjouissantes.

Un film à voir à tout âge, un film dont les 2h30 passent à la vitesse d’une Ferrari sur le circuit du Mans, et qui réunit toutes les qualités de la grande tradition du cinéma hollywoodien. Mais qui sait aussi prendre quelques virages spectaculaires quand il faut !

Et puis, par un chemin de traverse cinéphilique, LE MANS 66 peut aussi nous rappeler dans un autre genre, notre coureur automobile préféré, Jean Louis Trintignant, et se souvenir que dans « Un Homme et une femme », sa belle voiture coupée était aussi une Ford !

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 8h52

Le mercredi c'est le jour où sortent les nouveaux films au cinéma. C'est aussi le jour où écouter la chronique Cinéma de Valérie de Marnhac !

Le présentateur

Valérie de Marnhac

Valérie de Marnhac est membre de l'association SIGNIS, pour qui elle anime des ciné-débats, et a participé aux Jurys œcuméniques des Festivals de Cannes, Fribourg, Téhéran... Elle est également conférencière pour le l’association venez et voyez www.venezetvoyez.fr