Le retour du duel

Présentée par

S'abonner à l'émission

Regard politique

mercredi 15 mai à 7h20

Durée émission : 3 min

Regard politique

Les considérations de politique intérieure effacent dans la campagne les enjeux européens au moment où s’est ouverte la campagne officielle.

Quand il s’agira de faire la synthèse de ce qui a marqué la campagne européenne en France, il sera difficile d’échapper au constat qui s’impose à deux semaines du scrutin : les débats ont été écrasés par le duel, entretenu de part et d’autre, entre La République en marche et le Rassemblement national.

Cette bipolarisation – malgré les 34 listes engagées dans la bataille – est l’enfant naturel du duel du second tour de la présidentielle de 2017.  Les grands partis de gouvernement sous la Ve République ont été balayés. Ils n’ont jamais pu renaître de leurs cendres.

Cet élément de contexte a été encore renforcé par les termes des échanges tels qu’Emmanuel Macron les a installés avec, ici, une certaine légitimité : pour l’Europe, avec la liste Renaissance, ou contre avec la liste Rassemblement national. Ajoutons, pour renforcer les pesanteurs, que ces deux listes font, à égalité, la course en tête des intentions de vote telles que mesurées récemment, environ 22 %. Chacune devient donc, et c’est logique, la cible privilégiée de l’autre.
 
 Si Emmanuel Macron et Marine Le Pen tentent de prospérer dans ce choc frontal, tous les autres en paient les conséquences. Les Républicains, malgré la prestation remarquée de François-Xavier Bellamy, ne décollent pas. Avec Raphaël Glucksmann adoubé par le PS, ils tentent, chacun pour son camp, d’élargir le débat. Mais leur propos passe mal la rampe. Enfin, au théâtre des élections, tous les autres en sont réduits à faire de la figuration et à mener, entre eux, des duels secondaires. Même Les Verts, qui auraient pu être portés par les inquiétudes environnementales, stagnent.

L’Europe a beau être vaste, en France, la campagne est restée un étroit champ clos. C’est dommage.

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 7h20

La vie politique sous le regard de François Ernenwein.

Le présentateur

François Ernenwein

François Ernenwein est rédacteur en chef au journal La Croix.