Le scoutisme est "un contre-modèle social", selon le père Yves Combeau

Présentée par PR-27825

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

lundi 22 février à 8h10

Durée émission : 12 min

Le scoutisme est "un contre-modèle social", selon le père Yves Combeau

© CIRIC International

À l'occasion de la journée mondiale du scoutisme, le père Yves Combeau revient sur ce mouvement qui prône des valeurs humanistes.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

C’est un mouvement qui a réussi à s’implanter durablement à travers le monde, prônant des valeurs humanistes. Le scoutisme continue de battre son plein. À l’occasion de la journée mondiale du scoutisme, le père Yves Combeau est l’invité de la Matinale RCF. Historien de formation, dominicain, il accompagne depuis vingt ans des adolescents dans le scoutisme.

Un mouvement centenaire

Plus de 100 ans après sa création, "le mouvement se porte très très bien", assure le père Yves Combeau, même si "sa réalité est devenue très diverse". À l’origine, en 1907, un général protestant britannique, Lord Robert Baden-Powell "a lancé une idée", explique le père dominicain. "Les catholiques se sont d’abord montrés méfiants mais ils ont reconnu qu’il y avait là une réalité très intéressante. Après un premier temps de méfiance, ils se sont montrés très favorables", ajoute-t-il.

Parfaire l'éducation civique et religieuse 

En France, le scoutisme est un mouvement qui a tout de même toujours été lié à la religion catholique. "Il a été estimé que si les parents confiaient leurs enfants au scoutisme c’était aussi pour parfaire leur éducation civique et religieuse", explique le père Yves Combeau. 

Et c’est un mouvement qui fonctionne, encore aujourd’hui. "Ça marche parce que c’est une méthode de vérité, qui prend l’adolescent pour ce qu’il est avec ses forces et ses défauts. Une méthode qui colle à cette vérité, qui les élève. Vous transformez l’excès de l’adolescent en dépassement de soi. Vous l’élevez vers l’amitié fraternelle, vers l’amour, vers Dieu", poursuit-il. Ce sont des valeurs universelles selon le père Yves Combeau.

Le scoutisme a de fait souvent été montré en opposition avec l’école. "L’école a essayé une démarche similaire. Dans le scoutisme, notamment masculin, on parle peu donc nous essayons de construire au jour le jour une méthode non-verbale où je sens si mon gars est content ou pas content. Je pense que ce n’est pas reproductible à l’école car il y a cette dimension de contrainte", affirme le père Yves Combeau. Le scoutisme, "c’est toujours un contre modèle social"

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Simon Marty reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Simon Marty

Simon Marty présente la Matinale RCF.