Le sens du mot piste

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

jeudi 25 avril à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Ce mot tient son origine du vocabulaire de la chasse mais est aujourd'hui souvent rattaché à la réflexion et aux solutions !

Après l’effroyable incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, on va essayer de reprendre de l’optimisme, avec un mot fort et prometteur : la piste, ce chemin qui conduit à quelqu’un ou quelque chose, selon la définition générale de nos dictionnaires.

Ainsi, qu’il s’agisse du Président de la République, de directeur d’une grande structure, d’un architecte responsable d’une reconstruction, du menuisier ou du plombier de notre maison, devant tout problème posé, il est bon d’offrir des pistes, avec même cette formule installée dans la langue, des pistes de réflexion. Alors d’où vient ce mot qui en définitive oriente toujours vers l’avenir ?
 

ON IMAGINE AISÉMENT QU’IL S’AGIT D’UN MOT DE LONGUE HISTOIRE PARCE QU’AU DÉPART, IL S’AGIT DU VOCABULAIRE DE LA CHASSE, C’EST BIEN CELA ?

En effet, et d’ailleurs la toute première définition du mot piste dans un dictionnaire de langue française fait d’emblée référence à un animal inquiétant et autrefois, traqué par excellence : le loup. Et Richelet, donc, en 1680, donne ceci pour première définition du mot piste : « ce mot se dit proprement du loup, écrit-il, c’est la marche, ou la voie du loup. Suivre un loup, ou une louve à la piste. »
 

Un second sens est offert en tant que « terme de Manège », donc pour les chevaux : « Trace que le cheval marque sur le terrain où il passe. Faire des pirouettes de deux pistes. » 

« Observer la piste. Suivre la piste. » Au passage la pirouette, est un mot construit à partir du mot rouelle, petite roue, calqué sur girouette, qui a d’abord désigné une toupie. Il s’assimile dès le départ à un tour ou demi-tour fait sur soi-même, sans changer de place, ce qu’on appelle la volte d’un cheval pivotant sur l’un de ses pieds postérieurs. C’est en fait de l’ancien italien pista qu’est née la « piste », relié au bas latin pistare qui n’avait pas tout à fait le même sens.
 

FINALEMENT, LE MOT PISTE N’EST PAS SI ANCIEN, S’IL S’AGIT D’UN EMPRUNT À L’ITALIEN…

En effet et en fait tout vient du latin tardif pistare, qui signifiait « broyer, fouler aux pieds ». De fait, c’est bien le premier sens du mot « piste », la trace laissée par un être vivant qui broie avec ses pieds ou ses pattes le sol où il passe. Et son premier usage touche les chevaux,  et bien vite les loups. Ce fut ensuite aux chiens de donner la direction à prendre, en flairant les traces laissées D’où un joli jeu de mots des cruciverbistes.

« Piste : Chemin de flair » ! Même si le chemin de fer n’est pas un pise pour le chasseur !

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55 et 12h50

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.