​Le sport d’équipe : des valeurs intemporelles

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique des Scouts et Guides de France

mercredi 25 septembre à 6h55

Durée émission : 3 min

​Le sport d’équipe : des valeurs intemporelles

Samedi dernier démarrait la coupe du monde, l'occasion de revenir sur les véritables fondements du sport d'équip

Depuis samedi c’est reparti : une nouvelle coupe du monde et cette fois de rugby ! Et une 1ère victoire de la France sur l’Argentine. Je ne sais pas ce que vous faisiez ce matin-là mais moi j’étais en plein conseil d’administration et je ne suis pas sûre que la concentration, particulièrement masculine, était à son comble pendant le match. Y’a pas à dire, le sport ça enivre toutes les générations et ça depuis des millénaires.

Alors que depuis quelques années le sport mondial aurait pu nous donner la nausée : les salaires parfois exorbitants, le nombrilisme et la stratification de certains joueurs, la professionnalisation qui amènent son lot de contraintes et de compétition à outrance, enlevant parfois au sport la juste saveur du jeu.

Le sport finalement, c'est quoi ?

 
Sûrement rien d‘autre que le plaisir universel de jouer. Et le jeu, c’est un modèle éducatif qui n’a plus rien à prouver ! C’est d’ailleurs une méthode dont s’emparent de plus en plus les entreprises pour gérer des projets, apprendre à mieux se connaître et à travailler ensemble mais aussi et surtout pour faire vivre des EQUIPES.
 
Le sport d’équipe c’est une manière grandeur nature pour nos enfants d’intégrer un système de valeurs qui leur servira toute leur vie. Un jeu ne peut se dérouler correctement sans règles et sans limites, elles sont expliquées avant et arbitrées pendant. Je sais à quoi m’en tenir et si je ne les respecte pas il y a sanction. Le respect justement, celui envers mes coéquipiers, l’arbitre et les joueurs d’en face. Mais aussi l’effort et l’entraînement : pour arriver au plus haut niveau je dois sans cesse apprendre, refaire les mêmes gestes, aller sur le terrain sous le soleil et sous la pluie, accepter la défaite, et recommencer !

Chacun des joueurs a un rôle et le jeu ne fonctionne qu’avec l’ensemble de ces rôles. C’est toute la beauté d’une équipe : on a besoin de chacun, c’est un TOUT et ce TOUT crée des liens de fous et des amitiés sincères. Allez vous pouvez l’avouer vous aussi vous avez eu la chaire de poule devant Les yeux dans les bleus en 98 ? Et ce n’est pas tant parce que le conte de l’épopée française racontée à la télé avait été dingue mais aussi parce que l’on rentrait dans l’intimité d’un groupe, qu’on y voyait tout ce que pouvait produire de beau une équipe solidaire, fraternelle, dont la victoire appartient aux 22 : 11 sur le terrain, 11 sur le banc de touche.
 
 
Ok Aimé Jacquet n’était pas rugbymen mais il disait « Le travail individuel permet de gagner un match mais c'est l'esprit d'équipe et l'intelligence collective qui permet de gagner la coupe du monde. » Alors, allez les bleus !

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 6h55 et 12h48

Quelle place dans la jeunesse dans notre société ? on en parle chaque mercredi avec la présidente d’une des plus grandes associations de jeunesse : Les Scouts et Guides de France

Le présentateur

Marie Mullet

présidente des scouts et guides de France sur Twitter : @MAbrassart