Les chrétiens sont de plus en plus persécutés dans le monde

Présentée par PR-17960

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

jeudi 16 janvier à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© MOHAMMED ABED AFP

Un chrétien sur huit a été victime l’an dernier de fortes persécutions dans son pays. Ce constat ressort du dernier rapport par l’ONG Portes ouvertes France.

Des persécutions en augmentation

Un chrétien sur huit dans le monde a été victime l’an dernier de fortes persécutions dans son pays. Ce constat ressort du dernier "Index mondial de persécutions des chrétiens" publié mercredi par l’ONG Portes ouvertes France, qui établit un classement annuel des 50 pays les plus virulents contre la liberté de religion.

Les chrétiens ont été 260 millions à être persécutés en 2019. Un nombre en perpétuelle augmentation depuis sept ans. Rien qu’en un an, l’ONG en a compté 15 millions de plus. Pour Claire Lacroix, responsable communication de Portes ouvertes France, ce calcul n’a rien d’une estimation au doigt mouillé et traduit l’une des grandes tendances du moment : là où elles existent, les persécutions s’accentuent dans un but bien précis. 
 

Un nombre de morts en baisse

Un seul indicateur est en recul : le nombre de morts liés à leur foi qui est passé en-dessous des 3.000 l’an passé. Mais même là, cette information qui représente en moyenne huit chrétiens tués par jour, est à relativiser comme le précise Patrick Victor, le directeur de Portes ouvertes France.

Le podium des pays persécuteurs reste inchangé avec en tête, loin devant, la Corée du Nord, suivie de l’Afghanistan et de la Somalie. Mais, fait nouveau : l’Afrique de l’Ouest concentre la plus forte augmentation de persécutions (5,1% en plus, en un an). Pas étonnant ainsi que les trois nouveaux pays entrants dans l’index en fassent partie.
 

L'Asie n'est pas en reste

L’Asie n’est pas en reste avec le Sri Lanka et ses attentats de Pâques qui ont fait 250 morts dont 200 chrétiens. Le Bangladesh également, ou encore l’Inde qui confirme sa place parmi les dix pays les plus répressifs du monde vis-à-vis des minorités religieuses. L’Inde où l’autre grande tendance qui se développe consiste en des persécutions plus insidieuses et masquées comme l’arrivée de la vidéosurveillance.

La Chine montée au 23ème rang, s’inscrit pleinement dans cette logique. Elle veut reconnaitre le christianisme comme un critère "malus" de son système de crédit social, ou bien encore réglementer les contenus religieux sur Internet. Reste que les quatre places qu’elle a gagnées au tableau sont surtout liées à des actes plus classiques, raconte Patrick Victor, le directeur de Portes ouvertes France.
 

Quelques raisons d'espérer

Au bout du compte, on peut néanmoins relever quelques rayons de soleil : la libération de la pakistanaise chrétienne Asia Bibi en mai dernier, le fait qu’il y ait moins de morts pour leur foi, le fait que l’étau se desserre au Soudan, ou bien encore le plaidoyer pour les églises en Algérie qui a freiné les mises sous scellés des lieux de cultes chrétiens dans ce pays. Des rayons de soleil donc, mais aussi quelques signes d’espoir.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h12

Chaque matin à 7h12, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Les présentateurs

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!

Pauline de Torsiac