"Les esprits impurs criaient : Toi, tu es le Fils de Dieu !..." (Mc 3, 7-12)

S'abonner à l'émission

Prière du matin

jeudi 18 janvier à 5h45

Durée émission : 5 min

"Les esprits impurs criaient : Toi, tu es le Fils de Dieu !..." (Mc 3, 7-12)

© michal-galezewski-unsplash

"Les esprits impurs criaient : “Toi, tu es le Fils de Dieu !” Mais il leur défendait vivement de le faire connaître"

Commentaire d'Evangile (Marc 3, 7-12) par le pasteur Jean-Pierre Sternberger

Chant final: "Levons les yeux" par la Communauté de l'Emmanuel

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent.
De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait.
Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas.
Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher.
Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! »
Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.

Source AELF
 

Méditation Pasteur Jean-Pierre Sternberger

L'évangile dans les trois jours qui viennent va nous emmener dans trois lieux différents rencontrer celles et ceux qui vivent aux côtés de Jésus.
Nous voici ainsi aujourd'hui au bord du lac avec un foule disparate et bigarrée. Il y a là des gens venus de Galilée, de Judée et de Jérusalem, dont la population est en majorité juive. Mais aussi d'autres personnes venues de contrées qu'on dirait païennes : l'Idumée au sud de la Judée, la Transjordanie à l'est et les environs de Tyr et de Sidon, dans le Liban actuel. Ces gens sont venus pour entendre Jésus et surtout semble-t-il pour être guéris ou délivrés par lui. Ils sont en demande. Ils sont dans le besoin. Ils font même courir à Jésus le risque d'être écrasé, écrasé par le nombre, écrasé par les clameurs des démons qui font de lui un de ces fils de dieu qui sont les super-héros de ce temps-là, écrasé par trop de sollicitations.  
Jésus n'est pas un super-héros. Jésus demande aux disciples de prévoir une barque pour lui servir de refuge. Il paraît victime de son succès et ne peut soulager toute cette misère du monde.
  
Débordés, nous le sommes pour bien moins que ça. Sans avoir été aussi loin que toi, Seigneur, nous craignons nous aussi et nous nous cherchons des refuges. Sur les bords du lac, à hauteur de la foule pas toujours sentimentale, nous rêvons de montagnes où nous serions seuls avec toi.
Mais aujourd'hui tu nous veux ici, avec eux.

Amen 

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 05h45, 06h45, 07h45 et 08h45

Chaque matin l'Evangile du jour, commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.