Les évêques français inquiets pour l'avenir de l'Europe

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

mardi 6 novembre à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© Sanctuaire de Lourdes Frédéric LACAZECIRIC

Les évêques sont réunis depuis samedi à Lourdes en Assemblée plénière. Et après la question des abus sexuels, a été abordée le sujet de l'Europe.

Premier temps fort de ce rendez-vous, la rencontre samedi entre les évêques et des victimes d’abus sexuels dans l’Eglise. Lundi dernier, il était question de l’avenir de l’Europe. Car l’avenir de l’Europe préoccupe les évêques de France. Alors que les élections européennes auront lieu en mai prochain, le contexte n’a jamais été aussi incertain. Le Royaume Uni s’apprête à quitter l’Union européenne, la crise migratoire fracture l’Europe. Pour Enrico Letta, ancien Premier ministre italien et Président de l’Institut Jacques Delors, invité des évêques à Lourdes, l’année 2019 sera l’année des premières fois pour l’Europe.

Pour Enrico Letta, le Brexit aura même une influence particulièrement négative sur le débat européen. Le Brexit est bien sûr bête noire des partisans du projet européen. Mgr Noël Treanor, évêque de Down and Connor en Irlande du Nord, invité par les évêques de France à Lourdes, voit d’un mauvais oeil le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne en mars prochain, soit deux mois avant les élections européennes. Cette décision pourrait raviver les tension passées entre le Nord et le Sud de l’Irlande, autour d’une frontière devenue invisible depuis 20 ans.

Pour certains évêques français, l’avenir de l’Europe est aussi fragilisé par l’interprétation que l’on peut faire de ses valeurs. Pour certains évêques, le sens des valeurs défendues par les fondateurs de l’Europe semble aujourd’hui plus confus, notamment en ce qui concerne la question de la dignité humaine et des droits de l’homme. C’est le point soulevé par Mgr Vincent Jordy, l’évêque de Saint Claude.

Dans un contexte de crise et face à un avenir pour le moins incertain, l’Eglise a plus que jamais un rôle à jouer. C’est la conviction profonde du frère Olivier Poquillon, dominicain, secrétaire général de la COMECE, la commission des épiscopats de l’Union européenne. Les évêques de la COMECE devraient d'ailleurs publier en janvier prochain une déclaration commune. Affaire à suivre.
 

Les dernières émissions