Les salles ouvrent: allez au cinéma!

Présentée par PR-21792

S'abonner à l'émission

La chronique Cinéma

mercredi 17 juin à 8h52

Durée émission : 3 min

Les salles ouvrent: allez au cinéma!

© Krists Luhaers on Unsplash

Enfin, les salles de cinéma rouvrent cette semaine, après la plus longue fermeture de l'histoire du cinéma, il est temps de retrouver la lumière du projectionniste!

00:00

00:00

Même pendant la guerre les salles de cinéma sont restées ouvertes. Elles offraient les seules distractions possibles (il n’y avait pas de télévision à l’époque !) Et malgré la censure, les restrictions et les réquisitions de pellicule par les allemands, les spectateurs ont pu y découvrir des films majeurs, comme « Le Corbeau », ou « Les Visiteurs du Soir », sortis pendant l’Occupation. Alors pour la réouverture de lundi prochain 22 juin, j’ai hâte évidemment de retrouver la lumière du projectionniste, et je ne sais pas vous, mais ma première pensée a été de me demander où j’allais aller pour cette première séance post-déconfinement.

C’est vrai que j’ai la chance d’habiter une grande ville où le choix est vaste mais partout en France je suis toujours surprise par le nombre et la vitalité des petites salles indépendantes ou associatives. Et je vous encourage à regarder ce qui est proposé ; c’est toujours de qualité et souvent dans des lieux qui ont une âme ; soit parce que la salle a une histoire (c’est le cas de beaucoup de salles de centre-ville, parfois classées "monument historique" comme Le Capitole à Uzès, ou L’Odyssée à Strasbourg), soit parce que le cinéma est un vrai lieu de vie qui propose des rencontres, des débats, des gouters. Alors, allez au cinéma !

Il se trouve qu’en attendant mon retour dans les studios de RCF, je suis actuellement dans le sud de la France, tout près de l’endroit où le cinéma est né, à La Ciotat, lieu de villégiature des frères Lumière. Où se trouve aussi une des salles mythiques dont je vous parlais, L’Éden, la plus ancienne salle de cinéma au monde, largement rénovée en 2013 et qui rouvre dès lundi avec une nouveauté, un documentaire passionnant sur la vie d’Alice Guy, une des premières femmes réalisatrice et productrice de films, qui a commencé très jeune, comme secrétaire de Léon Gaumont.

Je voudrais rappeler et soutenir les films sortis juste avant le confinement, et dont on avait parlé ici: "La Bonne épouse", une comédie réjouissante sur une école ménagère en Alsace, qui aborde la condition des femmes d’avant mai 1968, traité façon vaudeville mais très documenté et avec une Juliette Binoche hilarante. "De Gaulle" film historique centré sur l’Appel du 18 juin qui ressort à point nommé à quatre jours de la date anniversaire, et dont la partie concernant la vie privée du Général bouscule totalement l’image qu’on pouvait avoir de "Tante Yvonne", avec Isabelle Carré et Lambert Wilson. Et puis "La Communion", un thriller décapant sur un jeune détenu qui se sent appelé au sacerdoce et se fait passer pour un prêtre dans un petit village reculé de la Pologne.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 8h52

Le mercredi c'est le jour où sortent les nouveaux films au cinéma. C'est aussi le jour où écouter la chronique Cinéma de Valérie de Marnhac !

Le présentateur

Valérie de Marnhac

Valérie de Marnhac est membre de l'association SIGNIS, pour qui elle anime des ciné-débats, et a participé aux Jurys œcuméniques des Festivals de Cannes, Fribourg, Téhéran... Elle est également conférencière pour le l’association venez et voyez www.venezetvoyez.fr