Les toilettes

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'image de la semaine

vendredi 15 mars à 8h52

Durée émission : 3 min

Les toilettes

© CarolePariat France Open Street Photography Open competition 2019

David Groison nous livre son regard sur la photo de la semaine.

DAVID, VOUS AVEZ RETENU UNE IMAGE QUI A REMPORTE CETTE SEMAINE LE PRIX DE LA PHOTOGRAPHIE DE RUE, AUX SONY WORLD PHOTOGRAPHY AWARDS 2019. ELLE N’EST POURTANT PAS FACILE A COMPRENDRE…

Ce qui saute aux yeux, ce sont d’abord ces deux hommes qui nous regardent fièrement. Ils sont heureux d’être pris en photo, les bras sur la taille, les yeux dirigés vers nous. Ils posent. Leurs vêtements rouges se détachent sur le mur jaune. Ils sont habillés de manière identique, mais très exotique, avec une robe, un turban, un collier de fleurs, ce qui nous laisse penser qu’il s’agit d’un uniforme ou d’un costume de fête. Nous sommes en Inde.
 

MAIS ILS NE SONT PAS SEULS SUR LA PHOTO.

Non. Notre regard glisse en effet vers la droite pour s’arrêter sur une cabine métallique pas spécialement jolie. On lit sur la pancarte qu’il s’agit de toilettes… Pourquoi la photographe les a-t-elle laissées dans son cadre ? C’est étrange, et du coup intriguant. Juste derrière, on remarque alors un homme face au mur. Lui aussi a un costume de fête, un grand foulard rose sur la tête, des bottes immenses. Mais il a la tête baissée, les jambes écartées, une flaque ruisselle entre ses pieds. Mais oui, mais oui…
 

JE REVE OU J’AI PEUR DE COMPRENDRE, DAVID…

Vous ne rêvez pas, Stéphanie. L’homme de dos est bien en train de se soulager. Voilà donc le véritable sujet de cette photographie : un homme urine dans la rue alors qu’il aurait pu utiliser les toilettes publiques.
 

QU’A VOULU NOUS DIRE LA PHOTOGRAPHE ?

Avec cette image, Carole Pariat dénonce un phénomène de société en Inde : de nombreux habitants – des hommes - urinent sur la voie publique. Cela pose de graves problèmes sanitaires. L’été 2017, une photo du ministre indien de l'Agriculture, en train de se soulager contre un mur avait circulé sur les réseaux sociaux et fait beaucoup de bruit. En 2014, des activistes indiens avaient sorti des canons à eaux pour tenter de déloger les malappris. Au Rajasthan, le gouvernement local récompense ceux qui osent déranger ceux qui se soulagent à coups de tambours et des sifflets. Une autre approche rependue : placer des images des dieux indiens contre les murs. Pour faire de la pratique un sacrilège. Alors ici, la solution est plus simple et plus rationnel : le gouvernement indien a investi dans des toilettes modernes, sécurisées, hygiéniques, qu’il dispose dans les rues. Notamment parce que la moitié des foyers indiens n’ont pas de toilettes chez eux.
 

MAIS CELA NE SEMBLE PAS SUFFIRE !

Et non, les habitudes sont bien ancrées, compliquées à changer… C’est ce que souligne cette photo qui met bien en évidence le contraste entre la face lumineuse – incarnée ici par les costumes colorés et folklorique, et la face moins reluisante du pays.

.

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 8h52 et 15h15

Chaque vendredi dans la Matinale RCF, David Groison commente une photo de presse.

Le présentateur

David Groison

David Groison est journaliste, rédacteur en chef du magazine Phosphore.