Libération

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

mercredi 11 septembre à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

De libération à liberticide : l'histoire d'un mot qui a traversé les siècles

Voilà un mot qui a pris en définitive deux sens et deux usages grammaticaux. Je peux dire que la libération de cet auteur chinois me ravit et que je viens de le lire dans Libération.

Pour le premier usage, un article féminin s’impose, pour le second pas besoin d’article mais en revanche une majuscule est nécessaire. D’un côté le mot de tous, de l’autre le titre d’un quotidien, fondé en février 1973, notamment par Sartre et Serge July.

CE MOT LIBÉRATION A AUSSI VALEUR DE SLOGAN TOUT EN AYANT UNE ORIGINE TRÈS ANCIENNE

Puisqu’on atteste du mot français en 1398 alors orthographié d’ailleurs -c i o n, le mot venant tout droit du latin liberatio, avec un t, lettre vite réinstallée au XVIe siècle en français. Le mot vient bien sûr du verbe liberare, libérer, et de liber, libre, de condition libre comme les esclaves affranchis par exemple. Et c’est une famille de mots très importante.

Avec des mots de filiation évidente, comme libéral, libéraliser, libéralisme, libéralité, libérateur, libératoire, libertaire, liberticide, libertin, libériste et libertarien mais il faut aussi y ajouter des mots moins flagrants comme délivrer, délibérer et livrer, livraison. Mais peut-être faut-il aussi expliciter des mots comme libériste et libertarien, assez rares dans l’usage. Le ou la libériste est la personne pratiquant le vol à voile au moyen d’une aile libre, ce qu’on appelle aussi un deltaplane, en fait une aile utilisée pour ce qu’on appelle le vol libre, aile formée d’une toile synthétique tendue sur une armature tubulaire triangulaire, d’où le nom de deltaplane. Quant à libertarien, mot apparu en 1904, il est emprunté à l’anglais libertarian, pour désigner les tenants d’un libéralisme radical, parti politique minoritaire des États-Unis. Et le Grand Robert offre justement pour citation un extrait de Libération du 6 septembre 2012, associant les « ultrareligieux des États-Unis aux libertariens ».

LIVRAISON, DÉLIVRER, ET DÉLIBÉRER À RATTACHER À LA FAMILLE DU MOT LIBRE…

En fait délibérer vient du latin deliberare, peser, réfléchir mûrement, résultat d’une discussion libre, le mot se rattachant aussi au latin libra, la balance pour peser. Enfin, pour livrer, se livrer c’est parler en toute liberté à quelqu’un, et livrer quelqu’un à une autre personne, c’est s’en libérer, pas toujours pour le meilleur ! Quant à la livraison, c’est ausi se libérer d’un paquet... Et parfois les anagrammes sont trompeurs : liberticide donne crédibilité, c’est un comble !
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.