"Lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de ..." (Lc 21, 29-33)

Présentée par UA-146714

S'abonner à l'émission

Prière du matin

vendredi 27 novembre 2020 à 5h45

Durée émission : 5 min

"Lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de ..." (Lc 21, 29-33)

© alek-krivec-UNSPLASH

"Lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de Dieu est proche"

Méditation de l'évangile (Lc 21, 29-33) par le père Emmanuel PIC

Chant final: "De toute éternité" par Geneviève FALLEUR

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus dit à ses disciples cette parabole :
« Voyez le figuier et tous les autres arbres.
    Regardez-les :
dès qu’ils bourgeonnent,
vous savez que l’été est tout proche.
    De même, vous aussi,
lorsque vous verrez arriver cela,
sachez que le royaume de Dieu est proche.
    Amen, je vous le dis :
cette génération ne passera pas
sans que tout cela n’arrive.
    Le ciel et la terre passeront,
mes paroles ne passeront pas. »
 
Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Pic

Jésus le répète sans arrêt, le Royaume de Dieu est proche. Mais, depuis deux mille ans, nous l’attendons toujours : à chaque fois que nous le croyons arrivé, quand dans le monde se manifestent davantage de paix et d’amour, les injustices, les violences, les guerres et les épidémies nous ramènent à la cruelle réalité.

Que veut donc dire Jésus lorsqu’il annonce le Royaume ? lorsqu’il affirme « cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive » ?

En écoutant la parabole du figuier, dont les feuilles qui poussent annoncent infailliblement l’arrivée des beaux jours, nous pensons à ce proverbe souvent cité : « Une hirondelle ne fait pas le printemps. » Bien sûr, ce n’est pas l’hirondelle qui fait le printemps, ce ne sont pas les feuilles du figuier qui font venir le soleil de l’été. Mais c’est bel et bien le changement de saison qui en est à l’origine. De la même façon, l’amour, la paix, la fraternité, la guérison des maladies, ne font pas venir le Royaume de Dieu. Mais ils sont le signe d’une activité profonde, d’une force prodigieuse, qui travaillent notre monde et nos vies. Cette force, c’est la force de l’amour, la force du Royaume. Le Royaume de Dieu est bien présent, même si nous ne le voyons pas. Il est si proche de nous que nous pouvons percevoir son activité souterraine et irrésistible. Il est là, aussi sûrement que la terre tourne autour du soleil et fixe ainsi le rythme des saisons.

Oui, le Royaume de Dieu est proche. Il n’est pas cette réalité utopique, lointaine, inaccessible, qui tarde à venir, il est au contraire tout près de nous. Si nous savons regarder – regarder au bon endroit, mais aussi regarder avec un œil qui voit clair – nous pouvons en voir les signes en pleine action. Ces signes, c’est Dieu lui-même qui nous fait signe. Il est aussi proche de nous que son Royaume.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF