Lutte contre la pauvreté: l'appel du père Joseph Wresinski fête ses 31 ans

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

mercredi 17 octobre à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© PIERRE GUILLAUD AFP

Le 17 octobre 1987, le père Joseph Wresinski, fondateur d'ATD Quart Monde, lançait un appel sur le parvis des droits de l'Homme à Paris pour dire son refus de la misère.

Un rapport qui dénonce l'aggravation de la pauvreté en France

C'était le 17 octobre 1987. Le père Joseph Wresinski, fondateur d'ATD Quart Monde, lançait un vibrant appel sur le parvis des droits de l'Homme à Paris pour exprimer son refus de la misère et appeler l'humanité à s'unir pour faire respecter les Droits de l'Homme. C'est ainsi que naissait la journée mondiale du refus de la misère qui se tient depuis, chaque année, le 17 octobre.

31 ans plus tard, la pauvreté et la misère n'ont pas reculé en France. Bien au contraire. C'est ce que montre l'observatoire des inégalités, dans son premier rapport, publié la semaine dernière. Depuis dix ans, le nombre de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté en France augmente. Cinq millions de Français sont considérés comme pauvres, avec un revenu de moins de 850 euros par mois. Portrait de la pauvreté en France avec Anne Brunner, chef de projet à l'observatoire des inégalités, au micro de Florence Gault.

Ce rapport montre également que ce qui se passe aujourd'hui dans les sociétés occidentales n'est pas un appauvrissement massif des plus pauvres, mais une augmentation du nombre de personnes qui décrochent du niveau de vie des classes moyennes. Tout le monde peut donc être touché, à un moment, par la pauvreté. Il suffit par exemple de perdre son emploi pour que tout bascule.
 

Territoire Zero Chômeur, une expérience qui fonctionne

D'ailleurs, la définition même de la précarité fait une place centrale au paramètre emploi. Le père Joseph Wrezinski, dans son rapport au Conseil économique et social français, avait entre autre défini la précarité comme "l'absence d'une ou de plusieurs sécurités, notamment celle de l'emploi". Le chômage longue durée peut particulièrement faire basculer. 

C'est donc face à ce constat qu'ATD Quart Monde a lancé un projet intitulé "territoire zéro chômeur". Depuis plus d'un an, dix villes testent ce dispositif. Le principe : créer des emplois qui n'existent pas sur le territoire, à travers une EBE, une entreprise à but d'emploi.

Illustration à Loos, une petite commune à côté de Lille, un des dix territoires qui expérimentent le procédé. C'est là qu'est née en juillet 2017 La Fabrique de l'Emploi. Service à domicile, traductions de livres de l'italien au français, récupération et rénovation de meubles font partie des projets développés au sein de l'entreprise, riche de profils très différents. Tout démarre avec l'envie du chômeur. C'est ce qu'explique Hervé Duc, responsable RH de la Fabrique de l'emploi.

Une initiative qui fonctionne. La Fabrique de l'emploi accueille désormais 120 salariés. Nicolas Devaux est chargé de communication de la structure. Cet emploi lui a permis de sortir de plus d'un an de chômage. Devant son succès, l'expérience " territoire zéro chômeur" va être étendue à 50 nouveaux territoires dans le cadre du plan pauvreté. 
 

Lier lutte contre la pauvreté et droits de l'homme

Cette année, la Journée Mondiale du Refus de la Misère se tient dans un contexte particulier puisque nous fêtons le 70ème anniversaire de la proclamation de la Déclaration universelle des droits de l'homme. ATD Quart Monde veut donc rappeler le lien fondamental entre l'extrême pauvreté et les droits humains en s'intéressant par exemple à la question des mineurs étrangers isolés.

Des adolescents qui ressemblent à tous les autres. Sauf qu'ils sont arrivés en France tous seuls et qu'ils sont sans famille. En 2017, 21.000 mineurs isolés au total ont été pris en charge dans les services de protection de l'enfance. Une prise en charge qui pèse de plus en plus sur les conseils départementaux. Pour alerter sur cette question, un  arbre à droits va être installé à Annecy par ATD Quart Monde, les branches de l'arbre représenteront les droits fondamentaux : droit à un travail digne,  droit au logement, droits à l'accès aux soins, par exemple.

Et à l'occasion de cette Journée Mondiale du Refus de la Misère, la Fondation Abbé Pierre clôture son opération "Abbé Road" avec un grand concert à la Cigale. Cette opération permet d'aller à la rencontre des jeunes pour les sensibiliser aux différentes formes de mal-logement, les aider à s'en prémunir, et leur transmettre la mémoire des combats de l'abbé Pierre. Et cette année, c'est le rap qui donne de la voix… Une manière d'atteindre les jeunes dans ce qu'ils aiment. Le rappeur Rim'K est le parrain de cette édition. Un concert qui se joue à guichet fermé mais dès 15h cet après-midi le bus "Abbé Road" stationnera devant la Cigale à Paris, où vous pourrez rencontrer les artistes et la fondation Abbé Pierre.    

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h12

Chaque matin à 7h12, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!