Marche pour le climat: une vague verte a déferlé sur la France

Présentée par ,

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

lundi 18 mars à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© THOMAS SAMSON AFP

La grande marche pour le climat a réuni, samedi, entre 145.000 et 350.000 personnes à travers toute la France.

En tout, 220 cortèges ont défilé dans l'Hexagone avec toujours le même objectif : défendre le climat et réclamer beaucoup plus d’efforts de la part du gouvernement dans ses engagements à la conversion écologique. La plus importante mobilisation s’est logiquement vécue à Paris où ils étaient entre 36.000 et 107.000 personnes selon les sources. Quoiqu’il en soit, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé de l'Opéra à la place de République au rythme des slogans.

Au-dessus des têtes, autant de pancartes que de devises et d’affirmations. Quelques exemples : "moins de biens, plus de liens", "plus tard quand je serai grande, je voudrais être vivante". Dans les rangs, des profils aussi diversifiés que les 140 organisations qui avaient signé l’appel à cette journée.

La particularité de cette cinquième marche pour le climat réside dans la convergence des causes climatiques et sociales. C’est en tout cas ce que confirme Elodie Nasse, la porte-parole d’Alternatiba et Action non violente-Cop21. Une réalité que l’on peut constater grâce aux nombreux Gilets jaunes qui se distinguaient dans la foule, à l’image de celui de Katia, venue de Seine-Saint-Denis.
 
Une journée pour le climat dont le but est bien sûr de sensibiliser le grand public, et peut-être les décideurs. La coordinatrice de l’association "Notre affaire à tous", Marie Pochon, porte un regard plus combatif. il faut dire que la procédure judiciaire de la pétition "L’affaire du siècle" - dont son association est l’une des quatre initiatrice, a été lancée jeudi auprès du tribunal administratif.

Le jugement du recours sur "L’affaire du siècle" ne sera pas rendu avant un à deux ans. Au printemps 2021 au plus tard. La prochaine grande marche pour le climat, elle, est prévue le 24 mai. D’ici là, certaines organisations ont fait le choix d’aller jusqu’à ce qu’elles qualifient être de la désobéissance civile, en décrochant, par exemple, les portraits d’Emmanuel Macron dans une vingtaine de mairies. Des actes qui, à ce jour se sont conclus par 14 militants en gardes à vue et 10 qui attendent leur procès au mois de juin.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h12

Chaque matin à 7h12, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Les présentateurs

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!

Christian Vadon

Journaliste à RCF depuis près de 25 ans, Christian a touché à tout: présentateur de journaux, auteur de reportages, réalisateur d’émissions, il a même commis des magazines pour les enfants et pour les femmes ! Humble coureur de trail, il aime développer sur la durée sa passion d’une information qui fasse sens, d’où sa longévité à RCF.