Mgr Benoit Rivière : Il nous faut être "comme des bougies allumées aux fenêtres de nos maisons"

Parole aux Églises

jeudi 26 mars à 6h52

Durée émission : 3 min

Mgr Benoit Rivière : Il nous faut être "comme des bougies allumées aux fenêtres de nos maisons"

Les maisons se sont illuminées au soir de l'Annonciation, et en cette période de confinement, Mgr Benoît Rivière, nous raconte 4 histoires de vie actuelles qui brillent comme des bougies.

00:00

00:00

En ce beau lendemain du jour de l’Annonciation, les oiseaux chantent dans la campagne encore embrumée des alentours de la ville d’Autun, en Bourgogne. J’ai grand plaisir d’écouter non seulement le chant matinal de la nature printanière, mais de vous partager quatre simples témoignages tout récemment reçus. Je change seulement les prénoms, par discrétion. Clara est catéchumène. Elle écrit ceci à la responsable diocésaine du catéchuménat : « malgré un début difficile, ressenti comme une perte de liberté, je vis maintenant un peu plus sereine ; je vis ce temps de retrait nécessaire afin de sonder ma maison et de voir si elle est assise sur le roc ou sur le sable. » Robert et Sabine forment un couple chrétien uni. Sabine écrit : « l’Annonciation de cette année nous éveille à la foi. Cadeau du ciel, nous venons de prier en couple les lectures de la messe. Pour nous, prier tous les deux en privé, c’est complètement nouveau ! »
 
Solange demande à son curé Bertrand par téléphone : « pensez-vous qu’en ce moment étrange, nous pouvons dire que Dieu nous a abandonnés ? » Sur le site de la paroisse, le curé lui répond ceci : « à travers les paroles et les gestes de proximité, ne pouvons-nous pas discerner la présence de Dieu avec nous ? Comme la douceur du printemps l’emporte peu à peu sur les rigueurs de l’hiver, ne voyons-nous pas autour de nous, en nous, des signes de vie et d’amour ? » Daniel, dentiste juif amoureux de la Parole de Dieu, entend le Pape, il y a 8 jours, et il a cette intuition : je dois parler de cela le plus possible. C’est ainsi que cet ami juif me fait signe et me dit : « comme le demande le Pape, nous devons prier chaque soir en commun ; ainsi, le temps et l’espace seront emplis de prière, et Dieu nous donnera son réconfort. »
 
Clara, Robert et Sabine, Solange et Bertrand, Daniel, vos paroles éclairent vraiment, comme ces bougies allumées aux fenêtres de vos maisons hier soir, le jour de l’Annonciation. Merci, et très lumineuse journée aux auditeurs de RCF.
 
 
 
 
 
 

Les dernières émissions