Migrants: pourquoi l'aide médicale d'Etat fait débat

Présentée par UA-88617

S'abonner à l'émission

3 questions à

mardi 8 octobre 2019 à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© LOIC VENANCE AFP

Le gouvernement est de nouveau plongé dans le sujet délicat de l'immigration, après les récentes déclarations du Premier ministre.

"Je n'ai pas peur de réfléchir à l'idée de quotas". Ce sont les mots d’Edouard Philippe pour introduire le débat sans vote à l’assemblée nationale hier au sujet de l’immigration. Le Premier ministre a rappelé la détermination de la France à lutter contre les abus et les fraude, il a évoqué les objectifs ambitieux pour l’accueil des étudiants étrangers et pour l’immigration professionnelle tout en insistant sur le fait que les quotas ne peuvent pas s'appliquer à l'asile et au regroupement familial. 

Au sujet de l’aide médicale d’Etat (AME) pour les sans-papiers, la ministre de la Santé a rejeté toute proposition instituant une participation financière des personnes bénéficiaires. Explications de Christophe Deltombe, président de la Cimade, une ONG engagée pour l’intégration des migrants en France.

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Etienne Pépin

Etienne Pépin est rédacteur en chef Actualités.