Notre église a bien de la chance

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'édito de Sr Véronique Margron

mardi 14 janvier à 7h55

Durée émission : 3 min

Notre église a bien de la chance

La synodalité, un cheminement qui ne peut se faire les uns sans les autres

00:00

00:00


Depuis de bien nombreuses années je vais dans les diocèses de France. Désormais, nombre de mes interventions sont douloureusement centrées sur la crises des abus et des agressions sexuelles commis dans l’Église. Le procès Preynat qui vient de s’ouvrir à Lyon est le symbole de ce désastre.

Comment alors ne pas être admirative, au cœur pourtant de tant de gravité ? Rencontrer tant et tant de visages, partout et entendre le besoin de vérité, de comprendre et de questionner, toucher la volonté de rester membre actif de cette Église, vivant de sa foi, la confessant, la partageant, dans la liberté qui fait la dignité de l’humain comme du disciple du Christ.

Désir ardent que l’Évangile avance, en ce monde, mais aussi en nous et dans nos communautés. Qu’elles soient plus vraies, libres, accueillantes. Que le souci de la conduite de l’Église soit plus ouvert, davantage partagé. Notre Église a une chance et une force immenses : elle est composée de femmes et d’hommes de toutes sensibilités, situations de vie, formations, professions, âges. Mettre cela à profit dans la dynamique même des communautés, et non seulement pour remplir tel ou tel service économique, liturgique ou de catéchèse.

Tant d’intelligence, de générosité, de goût de l’autre, sont là, au cœur de tous ces croyants.

À l’occasion du 50e anniversaire de l’institution du Synode des évêques par Paul VI, le pape François en 2015 disait : « Le chemin de la synodalité est le chemin que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire ». Ce que déploiera le document de 2018 de la Commission Théologique Internationale (CTI) : « la synodalité dans la vie et la mission de l’Église ».

La synodalité, ou ce chemin que parcourent ensemble tous les membres du peuple de Dieu, sans exclusion, à la suite du seul qui soit le Chemin, le Christ. La synodalité, un cheminement qui ne peut se faire les uns sans les autres, en réciprocité et se fait à partir de la réalité, des questions, des aspirations bien concrètes des communautés.
 
Alors vraiment un immense merci à ce peuple bigarré et profond. Que notre Église, chacun, nous en soyons dignes.

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 7h55

Tous les mardis dans la Matinale RCF, l'édito de Sr Véronique Margron.

Le présentateur

Sr. Véronique Margron

Religieuse dominicaine, présidente de la CORREF (Conférence des religieux et religieuses de France) https://www.viereligieuse.fr sur Twitter : @veroniqueop