"Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel..." (Jn 3, 7b-15)

Présentée par UA-169952

S'abonner à l'émission

Prière du matin

mardi 13 avril à 5h45

Durée émission : 5 min

"Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel..." (Jn 3, 7b-15)

© David-Zawila-UNSPLASH

"Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme"

Méditation de l'évangile (Jn 3, 7b- 15) par le père Emmanuel Payen

Chant final: "Mon âme a soif du Dieu vivant" par la communauté de l'Emmanuel

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à Nicodème :
« Il vous faut naître d’en haut.
Le vent souffle où il veut :
tu entends sa voix,
mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va.
Il en est ainsi
pour qui est né du souffle de l’Esprit. »
Nicodème reprit :
« Comment cela peut-il se faire ? »
Jésus lui répondit :
« Tu es un maître qui enseigne Israël
et tu ne connais pas ces choses-là ?
Amen, amen, je te le dis :
nous parlons de ce que nous savons,
nous témoignons de ce que nous avons vu,
et vous ne recevez pas notre témoignage.
Si vous ne croyez pas
lorsque je vous parle des choses de la terre,
comment croirez-vous
quand je vous parlerai des choses du ciel ?
Car nul n’est monté au ciel
sinon celui qui est descendu du ciel,
le Fils de l’homme.
De même que le serpent de bronze
fut élevé par Moïse dans le désert,
ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,
afin qu’en lui tout homme qui croit
ait la vie éternelle. »
 
Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Payen

Nicodème prolonge sa conversation avec Jésus.
Il est dans la nuit, mais il désire voir clair.
Il est comme beaucoup de nos contemporains qui cherchent une vraie lumière pour guider leur vie ; et si Jésus était aujourd’hui le guide dont le monde a besoin ; et si
son Evangile, ses paroles d’amour fraternel universel, étaient le chemin pour l’avenir
de notre planète…
 
Ainsi, aujourd’hui, comme hier, des personnes sont au bord de la foi. Elles hésitent à faire le pas ou même ont-elles quitté l’Eglise sur la pointe des pieds…
 
Que leur manque-t-il pour trouver ou retrouver la joie de croire ?
 
Pour percevoir le mystère de la nouvelle naissance dont parle Jésus à Nicodème, la science des Ecritures ne suffit pas ; l’intelligence plafonne ; il faut un Don de Dieu,
qui ne s’acquiert d’aucune manière, mais qui se reçoit au plus profond du cœur comme un cadeau qui est un souffle… une brise légère… une force de vivre et d’aimer, dont  tu ne sais, comme le vent, ni d’où il vient, ni où il va …
Tu en constates les effets comme d’une nouvelle naissance, c’est le Don de Dieu,
c’est le don de la foi.
A toi de le demander en vérité, comme un mendiant…
Demandez et vous recevrez… rien n’est automatique, tout est donné…
 
Nicodème, comme chacun de nous ne le comprendra que dans la contemplation du
Christ en Croix ; où tout est accompli de la révélation de l’Amour de Dieu pour l’humanité et de la libération définitive de toute mort et de tout esclavage.
 
Seigneur Jésus, donne-nous de prendre du temps pour contemple ta Croix, méditer ta Parole, te demander le souffle de ton Esprit Saint, pour entrer plus avant dans la joie
de croire.
 
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF

Vos Intentions de prière

Marie Gabrielle - Seigneur toi qui as connu la souffrance, je te confie Marie Annick qui souffre depuis presque un an, dans son corps sans que la médecine lui apporte soulagement, elle n'en peut plus, pas sa tentative de suicide elle appelle à l'aide, elle vient d'être hospitalisée, permet Seigneur qu'on lui apporte du soulagement. je te prie aussi pour son

664