Orban, Tajani et l’Europe

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique Europe

vendredi 15 mars à 7h20

Durée émission : 3 min

La chronique Europe

Il y a de l'eau dans le gaz entre le parti populaire européen et le parti du président hongrois, Victor Orban.

00:00

00:00

Le parti du Premier ministre hongrois Victor Orban est sous le coup d'une procedure d'expulsion du parti populaire européen. Qu'est-ce qui est en jeu ?

D'abord il faut rappeler que ce parti européen, le PPE, manque de cohérence il va du parti de droite d’Angela Merkel au parti de Victor Orban. Les membres du PPE s’étaient déjà divisés lorsque l'article 7 du traité avait été déclenché contre l’état hongrois pour menace grave sur l’état de droit. Mais la, Victor Orban pousse le bouchon un peu loin il a placardé des affiches â Bucarest stigmatisant le complot qu'ourdiraient Jean-Claude Juncker le président de la Commission européenne, pourtant du même parti européen.et Georges soros, accusés d’envahir de migrants musulmans l'Europe. Là, une douzaine de partis de Benelux et scandinaves considèrent qu'ils n'ont plus rien à faire avec des partis qui recourent à de tels agissements.
 

Une décision devrait être prise sur le sujet mercredi 20 mars prochain. Que faut-il en attendre ?

Ces partenaires perdent patience. Victor Orban surfe sur la haine pour gagner des voix aux prochaines élections européennes du 26 mai. Mais ce faisant il attaque aussi le président de la commission européenne qui est pourtant du même parti de droite traditionnelle le PPE. C'est le premier parti européen qui truste beaucoup de postes clés le président de la commission Jean-Claude Juncker, le président du Parlement européen, Antonio tajani, le président du conseil européen Donald Tusk. En même temps , justement il devrait perdre des voix en mai, dans la mesure où les partis traditionnels sont en déliquescence partout dans tous les pays.
 

 Le Président du Parlement européen , Antonio Tajani, vante "les Routes, les ponts, les bâtiments" qu’à réaménage Benito Mussolini. Vous en pensez quoi ?

Ça a fait scandale en Italie et en Europe. Certes, c'est un proche de Silvio Berlusconi, certes ce n'est pas non plus la première fois qu'il tient de tes propos. Il s'est excusé, mais il est quand même président du Parlement européen…

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 7h20

Chaque semaine, dans la Matinale RCF, une analyse politique de l'Union européenne et de ses grands enjeux.

Le présentateur

Anne Macey

Anne Macey est la déléguée générale de Confrontations Europe.