​Pascal Brice: “accueillir les demandeurs d’asile, un devoir”

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

mardi 12 mars à 8h10

Durée émission : 15 min

​Pascal Brice: “accueillir les demandeurs d’asile, un devoir”

© Fanny Cohen Moreau

Ancien directeur de l’Ofpra, Pascal Brice publie chez Fayard "Sur le fil de l'asile" pour raconter son expérience.

Haut fonctionnaire, Pascal Brice a dirigé pendant six ans l’OFPRA, l’organisme indépendant créé en 1952, chargé d’examiner les dossiers des demandeurs d’asile pour leur attribuer la protection de la France. Durant son mandat il n’a pas hésité sortir de ses bureaux pour aller sur le terrain pour rencontrer les migrants.

 

Six ans à la tête de l'Ofpra

Pascal Brice vient de publier un livre chez Fayard Sur le fil de l‘asile où il fait le récit de cette expérience qui l’a définitivement marqué. Sous sa direction le personnel de l’OFPRA a doublé, le nombre de dossier étudiés également, il est passé de 60 000 en 2012 à 120 00 en 2018, et surtout le taux de personnes protégées par l’Ofpra a bondi, passant de 9,4 à 27 %.

"Nous avons besoin d’un office de protection des réfugiés fort, indépendant et actif pour défendre le droit d’asile" déclare Pascal Brice à l’annonce du nom de son successeur Julien Boucher. "La tentation du repli existe, or ce droit, cette capacité à accueillir les persécutés c’est notre humanité la plus fondamentale".

UNE EXPÉRIENCE DU TERRAIN

Pascal Brice rappelle les différences entre le droit d’asile et le droit à l’immigration. Dans son livre il raconte des moments et des situations difficiles. "Le mot de « tri » m’a hanté, pour moi il ne s’applique pas aux hommes, il s’agit d’appliquer seulement le droit d’asile". "Nous souffrons dans notre pays d’un doute, de la sensation que le droit n’est pas appliqué pleinement, et je pense qu’il est impératif que ce droit soit complété et respecté dans sa dimension de protection et dans ses limites".

"J’ai voulu rendre compte de la force du parcours de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants, une force que je trouvais chez ma grand-mère qui était réfugiée. Je n’ai jamais été dans une forme d’apitoiement, car ils ont une force et une dignité. Les accueillir c’est un devoir" explique Pascal Brice.

L’ancien directeur de l’Ofrpa raconte que pendant son mandat il a voulu "être à la fois très près pour être dans la bienveillance et en même temps veiller que notre mission s’applique dans l’impartialité, sans angélisme".

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.