The Pentagon Papers, de Steven Spielberg

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique Cinéma

mercredi 24 janvier à 8h52

Durée émission : 3 min

The Pentagon Papers, de Steven Spielberg

© 2017 Universal Pictures International - The Pentagon Papers

A l'heure où la presse est menacée dans son existence, ce film rappelle le rôle des journalistes, au service de "ceux qui sont gouvernés et non pas au service de ceux qui nous gouvernent".

En 1969, les Etats-Unis sont englués dans la guerre au Vietnam depuis des années. Mais après la médiatisation des massacres de My Lai (crime de guerre perpétré par des officiers américains contre des civils), les médias et l'opinion publique commencent à s'opposer plus ouvertement contre le gouvernement qui envoie des milliers de jeunes mourir en terre étrangère. Beaucoup ne comprennent pas l'utilité de cette guerre si complexe et si lointaine mais, pour les journalistes, il faut le prouver chiffres à l'appui et s'appuyant sur des sources sûres. Le New York Times est le premier à publier des documents ''secrets défense'' et au Washington Post, alors un quotidien à l'audience modeste, on s'interroge.

Le film est basé sur la biographie de Katharine Graham. Jeune femme de la haute société de la côte Est des Etats-Unis, elle a fait de brillantes études mais, après son mariage et comme il était alors d'usage, elle s'est occupée de ses enfants et de la carrière de son mari. Notamment en soignant les relations sociales avec leurs amis Jacqueline et John Kennedy et avec d'autres personnages très proches du pouvoir.  Après le suicide de son mari, Katharine Graham prend la tête du Washington Post et nomme un excellent rédacteur en chef, Benjamin Bradley. A eux deux, ils font faire l'Histoire...

Avec une réalisation entièrement au service des causes qu'il défend, Steven Spielberg fait un film prenant, servi par une distribution de haut vol. Meryl Streep interprète le personnage principal.On n'a pas l'habitude de voir la comédienne dans un rôle de femme effacée, mal à l'aise devant un représentant du pouvoir, très respectueuse des titres honorifiques et des responsabilités politiques. Les scènes où elle entre dans une salle pour assister à un conseil d'administration et où elle se trouve face à une assistance entièrement masculine et cravatée, le sourire condescendant face à cette femme qu'ils méprisent presque, sont stupéfiantes ! Meryl Streep incarne à merveille cette femme née à une autre époque, peu préparée à devoir travailler ou prendre des décisions autres que celles concernant la gestion de la maison et des enfants. Elle permet de montrer combien le parcours de Katharine Graham a été exceptionnel.

Avec elle, Tom Hanks fait un journaliste passionné, prêt à beaucoup sacrifier pour sa passion, rentre dedans, le genre à poser ses pieds sur le bureau. Mais respectant réellement sa patronne et lui laissant entièrement la décision de publier ou non les documents non communicables qui assureront le rayonnement du journal, feront entrer la propriétaire dans l'illégalité et l'éloigneront de ses amis.
Subtilement, le réalisateur montre bien que la liberté de la presse, ce n'est pas uniquement la publication de documents confidentiels et le droit de respecter ses sources, mais que c'est aussi, pour les journalistes, la distance avec le monde politique et celui du pouvoir qui permet d'éviter toute collusion. Le sujet du film, c'est aussi le destin d'une femme, née dans un pays riche et chez les riches, qui doit pourtant batailler pour s'imposer dans un monde d'hommes. Ce qui donne au film une richesse supplémentaire.

Enfin, Spielberg nous donne aussi un beau témoignage sur la fabrication d'un journal avant l'arrivée d'internet, avec de belles images de rotatives, d'encre humide, de lettres à l'envers et d'impression dans la nuit, jusqu'au bruit très particulier du paquet d'exemplaires jeté au petit matin devant les kiosques à journaux.

The Pentagon Papers/The Post de Steven Spielberg. Etats-Unis, 2017, 1h55. Avec Meryl Streep, Tom Hanks. Sortie en France 24 janvier 2018 : bande annonce

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 8h52

Le mercredi c'est le jour où sortent les nouveaux films au cinéma. C'est aussi le jour où écouter la chronique Cinéma de Valérie de Marnhac !

Le présentateur

Magali Van Reeth

Magali Van Reeth est journaliste spécialiste du cinéma. Depuis 2006, elle est la secrétaire générale de SIGNIS-France.