"Père, glorifie ton Fils" (Jn 17, 1b-11a)

Présentée par UA-123214

S'abonner à l'émission

Prière du matin

dimanche 24 mai à 5h45

Durée émission : 5 min

"Père, glorifie ton Fils"  (Jn 17, 1b-11a)

© benny-jackson-UNSPLASH

"Père, glorifie ton Fils "

Méditation de l'évangile (Jn 17, 1b- 11a) par le père François Lestang

Chant final : "Qu'il en soi ainsi" par le groupe EXO

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
        Jésus leva les yeux au ciel et dit :
« Père, l’heure est venue.
Glorifie ton Fils
afin que le Fils te glorifie.
    Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair,
il donnera la vie éternelle
à tous ceux que tu lui as donnés.
    Or, la vie éternelle,
c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu,
et celui que tu as envoyé,
Jésus Christ.
    Moi, je t’ai glorifié sur la terre
en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire.
    Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père,
de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe.
    J’ai manifesté ton nom
aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner.
Ils étaient à toi, tu me les as donnés,
et ils ont gardé ta parole.
    Maintenant, ils ont reconnu
que tout ce que tu m’as donné vient de toi,
    car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données :
ils les ont reçues,
ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi,
et ils ont cru que tu m’as envoyé.
    Moi, je prie pour eux ;
ce n’est pas pour le monde que je prie,
mais pour ceux que tu m’as donnés,
car ils sont à toi.
    Tout ce qui est à moi est à toi,
et ce qui est à toi est à moi ;
et je suis glorifié en eux.
    Désormais, je ne suis plus dans le monde ;
eux, ils sont dans le monde,
et moi, je viens vers toi. »
Source : AELF

Méditations Père François Lestang

« Jésus leva les yeux au ciel et dit : Père ». Quand je lève mes yeux, je me détourne de moi. Quand je lève mes yeux, je me tourne vers un autre. Quand je lève mes yeux, je choisis de me redresser. Quand je lève mes yeux, je décide de retrouver l’espérance.
« Jésus leva les yeux au ciel ». Dans ma vie, il y a ce que je vois, toutes ces réalités, tous ces soucis, toutes ces personnes autour de moi. Il y a aussi, comme nous le croyons et le confessons chaque dimanche, ce que je ne vois pas, cet univers invisible, invisible et pourtant bien réel, ce « ciel » vers lequel nous sommes invités à « élever notre cœur ». Oui, il y a plus grand que moi, oui, il y a un au-delà de mon horizon, de mes limites, de mes craintes.
Ce « ciel » vers lequel Jésus se tourne n’est pas un espace vide : c’est le lieu de l’origine, c’est le lieu de son Père. Pour Jésus, le ciel est ce lieu dont il est venu et vers lequel il va. Le ciel est cet espace de joie pleine et de communion, espace où demeurer. Pour beaucoup de croyants aussi après Jésus, désirer le ciel, c’est désirer que l’infini de Dieu nous accueille dans son amour, enfin pleinement manifesté.
Dans sa prière au Père, Jésus lui demande qu’il agisse à la fois en sa faveur et en faveur de ceux qui lui sont chers, ceux qui lui ont été confiés. Mais même ce qu’il demande pour lui, au fond, est en faveur des autres, pour qu’en le voyant et en croyant en lui, ils aient la vie éternelle. Jésus élève son cœur, il lève ses yeux et il prie le Père, pour que sa volonté soit faite, pour que son règne vienne.
Maintenant, c’est à moi, à moi de prier comme Jésus, pour que Dieu soit manifesté, glorifié dans ma vie, et pour que ceux que le Père m’a confiés soient bénis de cette même confiance. Ensemble, nous pouvons lever nos yeux, élever nos cœurs, et prier le Père.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF