Politique et sainteté

S'abonner à l'émission

L'édito de Mgr Matthieu Rougé

jeudi 12 avril à 7h55

Durée émission : 3 min

L'édito de Mgr Matthieu Rougé

Cette semaine aura été marquée par trois textes importants : l’exhortation apostolique Gaudete et exsultate du Pape François sur la vocation universelle à la sainteté ; le discours du Président Macron au Collège des Bernardins (qui cite d’ailleurs le texte pontifical sur la sainteté) ; et l’avis du Conseil Economique, Social et Environnemental en faveur de l’euthanasie (un thème très présent dans le discours d’accueil de Mgr Pontier au collège des Bernardins).

« Depuis le point de vue qui est le mien, a déclaré le Président Macron, je dois me soucier que ceux qui travaillent au cœur de la société française, ceux qui s’engagent pour soigner ses blessures et consoler ses malades aient aussi une voix sur la scène politique ». Soigner les malades en fin de vie, accompagner leurs proches, témoigner auprès de chacun, par la parole et par les actes, de la dignité de toute vie humaine jusqu’à son terme naturel, constitue à la fois un véritable chemin de sainteté et un message politique.

Dans son très beau témoignage, La mort est une affaire spirituelle. Une infirmière en soins palliatifs, Roseline de Romanet met en lumière, sans angélisme, les trésors de grâce et d’amour – c’est cela la sainteté – partagés par soignants et malades au seuil du grand passage. La vérité dont elle témoigne démasque d’elle-même le mensonge de la « sédation profonde explicitement létale » promue par le Conseil Economique et Social. Mais surtout, comme tant de professionnels et de bénévoles, elle manifeste la beauté et le prix de la vie vraiment respectée.

Emmanuel Macron a parlé aux Bernardins de cette voix « qui ose aller dans l’intensité d’une espérance, et qui, parfois, nous fait toucher du doigt ce mystère de l’humanité qu’on appelle la sainteté, dont le pape François dit qu’elle est ‘le plus beau visage de l’Eglise’ ». Puisse cette voix de la sainteté se faire entendre sans modération dans notre société. C’est la responsabilité et le levier d’action essentiels des chrétiens. Il n’y a ultimement pas de force politique plus puissante que celle de la sainteté. Et, comme l’écrit Bernanos avec son espérance habituelle, « l’heure des saints vient toujours ».

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jeudis à 07h55

Théologien et essayiste, Mgr Matthieu Rougé nous donne son regard sur l'actualité chaque jeudi dans La Matinale RCF. Spécialiste de théologie politique, l'évêque du diocèse de Nanterre a été l'aumônier des parlementaires entre 2004 et 2012.