Pour la CFTC, le régime universel est plus adapté au marché actuel du travail

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

jeudi 28 novembre à 8h10

Durée émission : 15 min

Pour la CFTC, le régime universel est plus adapté au marché actuel du travail

© RCF

A une semaine d’une grève contre la réforme des retraites qui s’annonce très dure, Stéphanie Gallet reçoit le nouveau président du cinquième syndicat de France.

Un dialogue social en progrès

Il y a trois semaines, à Marseille, Cyril Chabanier était élu très largement à la tête de la CFTC. Il prend ses responsabilités alors que la France se prépare à une grève importante le 5 décembre prochain. Un an après la naissance du mouvement des Gilets jaunes. Une situation sociale inquiétante pour le nouveau président de la CFTC. "Les Français sont inquiets. Il y a un certain nombre de réformes avec une communication un peu floue qui accentue les inquiétudes. Nous sommes là pour essayer de rassurer, en tant que syndicat réformiste" explique-t-il.

Pour ce dernier, l’état du dialogue social en France évolue. "Les deux premières années, il n’a pas été mis en avant, et on le déplorait. Aujourd’hui, il y a des efforts de faits, peut-être à la suite du mouvement des Gilets jaunes. Sur la réforme des retraites, il y a un vrai dialogue social. C’est en train de changer, d’évoluer" ajoute le nouveau président de la CFTC, qui n’appelle pas à la mobilisation générale le 5 décembre prochain.
 

"Le débat doit porter sur la pénibilité"

"Plusieurs organisations syndicales n’appellent pas à manifester le 5 décembre. Nous ne sommes pas seuls. Nous avons laissé libres nos syndicats, car dans notre organisation, il y a toujours quelques catégories qui appellent à la grève. C’est très compliqué d’appeler à la grève le 5 décembre. Nous n’avons pas aujourd’hui une seule première ligne du projet de loi sur la réforme des retraites. Certaines pistes nous conviennent, d’autres moins. On ne sait pas ce qui va être retenu" lance-t-il.

Concernant les régimes spéciaux, le nouveau président de la CFTC explique que le débat n’est pas de savoir si un conducteur de métro doit partir à la retraite à 57 ans avec son régime spécial. "Le débat doit porter sur la pénibilité. Est-ce qu’un métier est suffisamment pénible pour mériter de partir à la retraite à 57 ans ?" lance-t-il, avant d’ajouter que le passage du régime spécial au régime universel doit se faire avec une transition. Mais pour Cyril Chabanier, en finir avec les régimes spéciaux ne veut pas dire tout aligner sur le régime du privé. Une voix bien différente de celle du concert syndical actuel. 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.