"Pourquoi chercher le Vivant parmi les morts ? " (Lc 24, 1-12)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

dimanche 21 avril à 5h45

Durée émission : 5 min

"Pourquoi chercher le Vivant parmi les morts ? " (Lc 24, 1-12)

© benny jackson unsplash

"Pourquoi chercher le Vivant parmi les morts ? "

Méditation de l'évangile (Lc 24, 1-12) par le pasteur Jean Frédéric Patrzynski

Chant final: "Alleluja(Pospieszalski)", par Centre Dominicain Liturgique de Cracovie.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Le premier jour de la semaine,
à la pointe de l’aurore,
les femmes se rendirent au tombeau,
portant les aromates qu’elles avaient préparés.
    Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau.
    Elles entrèrent,
mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.
    Alors qu’elles étaient désemparées,
voici que deux hommes se tinrent devant elles
en habit éblouissant.
    Saisies de crainte,
elles gardaient leur visage incliné vers le sol.
Ils leur dirent :
« Pourquoi cherchez-vous le Vivant
parmi les morts ?
    Il n’est pas ici,
il est ressuscité.
Rappelez-vous ce qu’il vous a dit
quand il était encore en Galilée :
    ‘Il faut que le Fils de l’homme
soit livré aux mains des pécheurs,
qu’il soit crucifié
et que, le troisième jour, il ressuscite.’ »

    Alors elles se rappelèrent les paroles qu’il avait dites.
    Revenues du tombeau,
elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.
    C’étaient Marie Madeleine, Jeanne,
et Marie mère de Jacques ;
les autres femmes qui les accompagnaient
disaient la même chose aux Apôtres.
    Mais ces propos leur semblèrent délirants,
et ils ne les croyaient pas.
    Alors Pierre se leva et courut au tombeau ;
mais en se penchant,
il vit les linges, et eux seuls.
Il s’en retourna chez lui,
tout étonné de ce qui était arrivé.

Source : AELF

Méditation Pasteur Jean Frédéric Patrzynski

« Il est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité ! » C’est le cri qui retentit partout dans le
monde. Semblable à un maelstrom qui balaye tout sur son chemin. La mort a été vaincue. La
vie a été la plus forte.
Les femmes, ce matin, s’en sont allées vers le tombeau de leur ami. Il n’avait pas été
possible de préparer le corps pour son dernier voyage à cause de la fête de la Pâque. Elles
sont certainement tristes et les larmes doivent couler sur leurs joues. Alors quand elles
découvrent que le tombeau est vide, elles ne comprennent pas car elles étaient concentrées
sur le travail qu’elles devaient accomplir.
Deux hommes les interpellent et cela suffit pour qu’elles se rappellent les paroles du
maitre, de leur Seigneur, de leur ami. C’était donc vrai tout ce qu’il a dit ! Il faut maintenant
en informer tous les autres. Mais les autres, les hommes ne croient pas en ce que ces
femmes leur rapportent. Pierre va vérifier quand même mais il ne rencontre pas les deux
hommes qui étaient apparus aux femmes. C’est incompréhensible ! Quelqu’un a
certainement pris le corps de Jésus. Il n’a pas pu disparaître ainsi.
Une révolution s’est opérée. Pas seulement la révolution de la pierre du tombeau sur
elle-même mais les femmes ont reçu une place importante dans cette société patriarcale :
elles sont les premiers témoins de la résurrection de Jésus de Nazareth et elles sont les
premières à en témoigner, à en parler. Elles sont les premiers apôtres. Elles sont les
premiers intermédiaires entre Dieu et les hommes.
Seigneur, merci de ta victoire sur la mort, sur tout ce qui détruit l’homme. Permets
que nous puissions être ouverts à ta volonté et à la révolution que tu nous fais vivre dans
nos existences pour que nous soyons des témoins rayonnants de ton amour.
     

    
    

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF