Pourquoi l'Egypte, le Soudan et l'Ethiopie se disputent le barrage de la Renaissance

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

jeudi 16 janvier à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© EDUARDO SOTERAS AFP

C'est un vieux sujet de tension entre l’Egypte, le Soudan et l’Ethiopie : le barrage hydraulique de la Renaissance, initié par Addis Abeba. Les trois pays se le disputent.

L'Ethiopie a lancé en 2012 la construction d'un barrage hydraulique sur le Nil bleu. Un projet source de tension avec l'Egypte, située en aval, qui dépend du fleuve pour plus de 90% de son approvisionnement en eau et avec le Soudan, pays où le Nil Bleu converge avec le Nil blanc.

Cela fait neuf ans que des discussions sont en cours pour mettre fin aux tensions. Mais jusqu'ici, elles n'ont jamais abouti. L'Ethiopie, l'Egypte et le Soudan, s'étaient donnés jusqu'au 15 janvier pour trouver un compromis. L'analyse d'Alexandre Taithe, chargé de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste des questions de l'eau, auteur de "Partager l'eau : les enjeux de demain" (Éditions Technip).

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!