Prière du matin - 3 mai 2021 à 05:45

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

lundi 3 mai à 5h45

Durée émission : 5 min

Prière du matin -  3 mai 2021 à 05:45

© alexandra-seinet

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
    Jésus dit à Thomas :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi.
    Puisque vous me connaissez,
vous connaîtrez aussi mon Père.
Dès maintenant vous le connaissez,
et vous l’avez vu. »
    Philippe lui dit :
« Seigneur, montre-nous le Père ;
cela nous suffit. »
    Jésus lui répond :
« Il y a si longtemps que je suis avec vous,
et tu ne me connais pas, Philippe !
Celui qui m’a vu
a vu le Père.
Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ?
    Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père
et que le Père est en moi !
Les paroles que je vous dis,
je ne les dis pas de moi-même ;
le Père qui demeure en moi
fait ses propres œuvres.
    Croyez-moi :
je suis dans le Père,
et le Père est en moi ;
si vous ne me croyez pas,
croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.
    Amen, amen, je vous le dis :
celui qui croit en moi
fera les œuvres que je fais.
Il en fera même de plus grandes,
parce que je pars vers le Père,
    et tout ce que vous demanderez en mon nom,
je le ferai,
afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
    Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom,
moi, je le ferai. »
 
Source : AELF

Méditation Père Michel Quesnel

« Celui m’a vu a vu le Père » : Jésus dit cela à Philippe et Philippe peut en tirer quelque chose parce qu’ils sont en présentiel, comme on dit depuis que la pandémie nous a habitués à nous voir et à nous parler sans nous rencontrer vraiment. Mais cela peut créer une frustration pour le lecteur de l’évangile qui, lui, n’est pas face-à-face avec Jésus. Nous aimerions connaître le visage qu’il avait, croiser son regard qui respirait sans doute une grande bonté.

Philippe pouvait voir Jésus. Nous ne le voyons pas et nous sommes insatisfaits. Mais Philippe, qui voyait Jésus, l’était aussi. Il en veut plus : « Montre-nous le Père, cela nous suffit. »

Finalement, dans la relation avec Dieu, les humains sont toujours insatisfaits. Nous aimerions des preuves qu’il existe, et nous n’en avons pas. Nous aimerions des preuves qu’il nous aime, et nous n’en avons pas davantage. Nous devons alors nous contenter de ce que nous avons : les œuvres que Jésus a faites, et les œuvres que font ses disciples qui sont, disait-il, encore plus grandes que les siennes.

Parmi les œuvres que Jésus a faites, il y en a au moins une qui est historiquement incontestable. Il s’est laissé crucifier par les Romains aux environs de l’an trente de notre ère. Cela, c’est du solide. Quant aux œuvres que font ses disciples, il y en a des quantités : la générosité de certains humains est fantastique ; si Dieu n’était pas avec eux, ils ne pourraient aimer à ce point.

Donc nous avons des preuves. Si nous ne voyons pas le Père en direct, nous voyons ce qu’il a réalisé en Jésus et ce qu’il réalise encore aujourd’hui par les mains de ceux qu’il inspire. Il nous revient simplement d’apprendre à regarder.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF

Vos Intentions de prière

nicole - Jean d'Annemasse : Pour Léa qui souffre de l'indifférence de ses 2 filles et de son petit fils Melvil

325