Proximité

Présentée par PR-18110

S'abonner à l'émission

Le mot du jour

mercredi 22 janvier à 8h55

Durée émission : 3 min

Le mot du jour

Voilà un mot qu’il est bon d’avoir à proximité, parce qu’il il est bien traité dans nos dictionnaires, et qu’en définitive c’est un mot sans histoire. Enfin, pas tout à fait ...

Au départ, il y a le latin propior qui signifie proche, le radical prop, désignant en latin ce qui est tout près. De propior, proche, on est passé au superlatif proximus, et à partir de là il suffit de dérouler le fil étymologique, proximus devient un nom et voici proximitas bien installé en latin, et qui fait son entrée attestée en 1479 dans notre langue, au sens de « proche parenté », puis à la fin du XVe siècle en 1495, voici qu’apparaît l’idée de proximité spirituelle, à la suite de la proximité parentale en définitive, et au siècle suivant, attesté en 1543, on passe au sens spatial, et la proximité peut enfin et aussi désigner ce qui est proche de quelque chose, dans l’espace.

Un dernier sens arrive au tout début du XVIIe siècle, celui d’une certaine ressemblance. Et l’abbé Furetière, pouvait proposer comme définition dans en 1690 son Dictionnaire universel : « Proximité, voisinage, petite distance. » Et tous les exemples qui suivent offrent la palette de sens du mot. « Il a acheté cette terre qui à sa bienséance, attendu la proximité du lieu. Ce Conseiller ne peut pas être Juge, attendu la proximité de l’alliance, de la parenté qu’il avec ma partie. »

En fait, ce mot se prête aussi ici, on le constate, à un usage juridique, mais il se retrouvera également dans notre littérature avec des évocations très fraîches, par exemple dans ce propos d’Henri Bosco, dans le Mas Théotime en 1945 : « J’avançais péniblement vers le mas. J’en sentis la proximité à cette odeur de paille et de pierre brûlante qui s’élève, l’été, pendant la nuit, des fermes solitaires où fermentent les gerbes de la moisson. » Ah quelle proximité rafraîchissante.

Hélas… Existent en effet depuis un demi-siècle environ les fusées de proximité, dont le détonateur se déclenche dès qu’elles ont à proximité de l’objectif. Oublions-les, et évoquons plutôt le loi de la proximité, de la Gestalttheorie selon laquelle ce qui est proche a tendance à s’intégrer et non à se désintégrer.

Par exemple ce café, ce croissant et ma bouche entrouverte sont en train de vivre la loi de la proximité…
 
 
 
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h22

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.