"Que pourra donner l’homme en échange de sa vie ?" (Mt 16, 24-28)

Présentée par UA-131169

S'abonner à l'émission

Prière du matin

vendredi 7 août à 5h45

Durée émission : 5 min

"Que pourra donner l’homme en échange de sa vie ?" (Mt 16, 24-28)

© alek-krivec-UNSPLASH

"Que pourra donner l’homme en échange de sa vie ?"

Méditation de l'évangile (Mt 16, 24-28) par le père Emmanuel Payen

Chant final : "Jérusalem" par Les Fraternités Monastiques de Jérusalem

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
« Si quelqu’un veut marcher à ma suite,
qu’il renonce à lui-même,
qu’il prenne sa croix
et qu’il me suive.
    Car celui qui veut sauver sa vie
la perdra,
mais qui perd sa vie à cause de moi
la trouvera.
    Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il
à gagner le monde entier,
si c’est au prix de sa vie ?
Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ?
    Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges
dans la gloire de son Père ;
alors il rendra à chacun selon sa conduite.
    Amen, je vous le dis :
parmi ceux qui sont ici,
certains ne connaîtront pas la mort
avant d’avoir vu le Fils de l’homme
venir dans son Règne. »
 
Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Payen    

De nouveau, Jésus annonce à ses disciples qu’en allant à Jérusalem, Il va souffrir beaucoup, être mis à mort, et que le 3ème jour, Il ressuscitera.
 
Pierre, l’Apôtre sur lequel Jésus affirme qu’Il va bâtir son Eglise, proteste vivement.
Tirant à part Jésus, Pierre se met à le réprimander en disant : « Non cela ne t’arrivera pas », mais Jésus se retournant dit à Pierre « Retire-toi derrière moi, Satan…tes vues
ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »
 
Et alors Jésus dit à tous les disciples : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il renonce à lui-même et prenne sa croix et qu’il me suive. En effet quiconque veut sauver sa vie, la perdra, mais quiconque perd sa vie à cause de moi l’assurera. »
 
La logique de l’Evangile est claire et paradoxale : qui perd gagne – qui donne reçoit.
 
C’est l’inverse de l’air du temps actuel, où la compétition et le profit s’imposent.
 
Et pourtant, après la grande épreuve du virus et du confinement, beaucoup de voix s’élèvent pour que nos sociétés changent d’objectifs et de manière de penser et de vivre.
 
Le projet du toujours plus, plus vite devient une impasse.
La voix de l’Evangile devient le chemin du vrai bonheur.
Les chrétiens doivent être les premiers à témoigner par leur vie de ce renversement de perspectives.
 
« Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il renonce à lui-même,
et prenne sa croix et qu’il me suive. »
 
L’important, ce n’est pas de le dire… mais de le faire…
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF