Que voir lors de la Nuit des Etoiles ?

S'abonner à l'émission

L'invité de la rédaction

vendredi 2 août à 8h10

Durée émission : 7 min

L'invité de la rédaction

© MARIANA SUAREZ AFP

​À compter de ce soir et jusqu’à dimanche, aura lieu la Nuit des Etoiles. Cent soixante dix sites d’animation et d’observation sont prévus en France.

S'éloigner de la pollution lumineuse pour mieux voir le ciel

A cette occasion, toutes les constellations et les étoiles habituelles du ciel estival seront visibles dans le ciel, sous couvert d’une bonne visibilité. Au-delà de ça, on pourra voir en tout début de soirée un tout petit croissant de Lune, mais aussi Jupiter et Saturne. "Le mieux est toujours de s’éloigner au maximum des lumières des grandes villes, car la pollution lumineuse nous empêche de voir les étoiles. Le mieux est d’aller en rase campagne, ou mieux en montagne" explique Clément Plantureux, de l’Association française d’astronomie, l’un des organisateurs de la Nuit des Etoiles.

Les étoiles seront visibles à l’œil nu, mais on peut également s’équiper pour mieux voir. Tout dépend de ce que l’on veut regarder. "La Lune, on peut en profiter à l’œil nu. Même chose pour les étoiles filantes. Mais si l’on pointe Jupiter à l’aide d’un petit télescope, on peut voir sa couleur, mais aussi des satellites de Jupiter. Et puis si l’on pointe Saturne au télescope, on pourra voir ses anneaux, et ça c’est vraiment magique" ajoute-t-il.
 

Un focus sur les roches extraterrestres

Le thème de cette édition de la Nuit des Etoiles est "de la pierre à l’étoile". "On va parler des roches extraterrestres de façon très générale. Ces petites pierres que l’on ramène de mission, ou que l’on récupère via les météorites peuvent nous expliquer des structures bien plus grandes dans l’univers" précise Clément Plantureux. On peut en trouver au muséum d’histoire naturelle de Paris. Pour d’autres échantillons, comme la Lune, c’est plus compliqué car ce sont les scientifiques qui travaillent dessus.

Un thème qui fait écho à la mission Apollo XI. Il s’agissait de la première fois que l’homme posait le pied sur la Lune, mais aussi la première mission où ont été rapportés des échantillons de roche extraterrestre. "On a commencé à comprendre d’où venait la Lune, comment elle était formée. Au-delà de ça, on a choisi ce thème car il y a deux missions qui travaillent actuellement autour d’astéroïdes pour prélever des échantillons et les ramener sur Terre : Hayabuza 2 et Osiris Rex. À l’horizon 2020, on aura prélevé ces échantillons pour les étudier" conclut cet organisateur de la Nuit des Etoiles.
 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque jour, la rédaction nationale RCF vous propose un entretien avec un acteur de la société civile ou une personnalité engagée dans le domaine associatif, politique, entrepreneurial ou religieux.