Quelle est l'origine du mot vegan ?

Présentée par PR-11860

S'abonner à l'émission

Le mot du jour

mercredi 20 février 2019 à 8h55

Durée émission : 3 min

Le mot du jour

Chaque jour Jean Pruvost vous analyse un mot qui fait l'actualité.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

D’emblée, utiliser ce mot, végane, c’est à la fois en donner le sens et l’origine. Et y ajouter des précisions dans la mesure où il est très récent dans notre langue. Il vient en effet d’entrer dans le Petit Robert en 2015, en étant adapté de l’anglais et s’écrivant donc végane, bon moyen d’éviter ainsi l’anglicisme vegan. À dire vrai, il prend la suite d’un mot déjà existant, végétalien, lui-même proche de végétarien, mais avec des motivations distinctes. Le mieux est donc de rappeler l’origine de ces trois mots, « végétarien », végétalien, végane ».

Au départ, se trouve le verbe latin vegetare, croître, pousser et même en latin classique « vivifier ». Le mot végétable en est issu en français, vers 1515, évoluant en végétal en 1575, pour désigner déjà comme aujourd’hui tout organisme vivant constitué de racines, de tiges et de feuilles, capable d’élaborer ses matières organiques à partir des éléments minéraux et gazeux de l’environnement. Sans évolution, le mot vegetable passait en anglais à la même époque, mais en correspondant à la plante cultivée pour la nourriture, d’où le fait que vegetable en anglais, désigne un légume comme c’était le cas en ancien français.

Il faut alors attendre 1842 pour que naisse en Angleterre le mouvement « végétarien », un principe diététique excluant de l’alimentation la viande, mais permettant cependant la consommation de produits issus du règne animal, comme le lait, le beurre, les œufs, le miel. Les mots végétarien et végétarisme entraient alors en français respectivement en 1873 et 1877, Ensuite, en 1890, fondé sur le mot végétal, était attesté le végétalisme, régime alimentaire excluant les aliments ne provenant pas du règne végétal, et dans le même temps naissaient donc les végétaliens. On aurait pu en rester là, avec cette distinction entre végétaliens et les végétariens, ce qu’étaient d’ailleurs mes parents.

En anglais, le mot vegan, est issu d’une abréviation de vegeterian proposée en 1944, en s’opposant à la Vegeterian society qui refusait de promouvoir un mode de vie sans produits laitiers. Les véganes ajoutent en somme à la définition du végétalien, un mode de vie respectueux des animaux, excluant la consommation de tout produit d’origine animale, donc issu de l’élevage, de l’abattage, de la chasse ou de la pêche, pour l’habillement, les cosmétique, etc. Bien, un petit café, Stéphanie, c’est végane, ça !
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h22

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.