Qui sont les 19 martyrs d'Algérie béatifiés samedi à Oran?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

jeudi 6 décembre à 7h12

Durée émission : 7 min

Qui sont les 19 martyrs d'Algérie béatifiés samedi à Oran?

© AFP

Les 19 martyrs d'Algérie seront béatifiés samedi prochain. C’est le cardinal Becciu, préfet de la congrégation pour les causes des saints qui présidera la messe célébrée à Oran.

Ces 19 religieux, hommes et femmes ont tous été assassinés entre 1994 et 1996, au cours de la guerre civile algérienne entre le gouvernement et des groupes islamistes. Parmi ces martyrs, figure Mgr Pierre Claverie l’évêque d’Oran tué le 1er août 1996 dans l’explosion d’une bombe déposée devant son évêché.

Il y a également les sept moines de Tibihirine enlevés dans leur monastère de Notre-Dame de l’Atlas, à 80 km au Sud d’Alger. On compte aussi des pères blancs assassinés à Tizi Ouzou et des religieuses qui vivaient depuis longtemps en Algérie. Monseigneur Vesco, l’évêque d’Oran, revient pour RCF sur le sens de la béatification de ces 19 martyrs. Pour les évêques d’Algérie, "la mort des 19 religieux met en lumière le martyre de tous les autres, algériens, musulmans, chercheurs de sens qui, artisans de paix, persécutés pour la justice, sont restés fidèles jusqu’à la mort durant cette période".
 
On attend 1.500 personnes à Oran pour la béatification des 19 martyrs. Des célébrations seront aussi organisées en France d’où sont originaires les bienheureux. Comme à Villebois, à 50 kilomètres de Bourg-en-Bresse où est enterré le père Christian Chessel, un des 4 pères blancs de Tizi Ouzou tués le 27 décembre 1994. Il est le plus jeune des 19, puisqu’il est mort à l’âge de 36 ans. Il était un actif défenseur du dialogue islamo-chrétien en Algérie. RCF a recueilli le témoignage de Louis Lingot, un de ces amis, lui aussi engagé le dialogue interreligieux.

Cette amitié islamo-chrétienne est d'ailleurs symbolisée par la mort de Mgr Pierre Claverie et de son chauffeur musulman Mohamed. Une histoire qui a inspiré le frère Adrien Candiard, islamologue de l’Institut dominicain d’études orientales au Caire. Il leur a rendu hommage dans une pièce de théâtre "Pierre et Mohamed".

C'est justement Mgr Pierre Claverie qui résume bien la vie de ces 19 bienheureux martyrs, et le sens de leur action en Algérie. "Le vrai dialogue ne commence qu’à partir du moment où j’accepte l’idée que l’autre est peut-être porteur d’une vérité qui me manque".

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h12

Chaque matin à 7h12, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Le présentateur

Etienne Pépin

Etienne Pépin est journaliste et directeur de RCF Rennes.