Réaction d'une association sur la loi Congés de deuil

Présentée par

S'abonner à l'émission

Trois questions à...

mercredi 27 mai à 7h40

Durée émission : 5 min

Réaction d'une association sur la loi Congés de deuil

© 2020 RCF - Steeve de Matos

Enfin, les députés ont voté hier soir mardi en 2ème lecture la loi sur le congé de deuil pour la perte d’un enfant. Anne Henry est allée à la rencontre d’une association qui accompagne les parents concernés, pour savoir ce qu’elle en pensait.

Le député du Nord UDI Guy Bricout, à l'origine de cette loi, a même eu droit à une standing-ovation.

La loi porte de 5 à 15 jours ouvrés la durée du congé, co-financé par l’employeur et l’assurance-maladie.

Les beaux-parents, dans le cadre de famille recomposée, pourront en bénéficier.

Le texte propose aussi des aides psychologiques et financières sous forme de capital-décès versé aux familles endeuillées.

Selon l’Insee, 6500 enfants et jeunes de -25 ans décèdent tous les ans (chiffres 2017). La loi sur la Congé de deuil devrait s’appliquer à partir de juillet.

Cette loi était très attendue, notamment par les associations qui luttent contre le cancer pédiatrique et qui accompagnent les parents endeuillés.
Steeve de Matos est ainsi président de l’association Wonder Augustine et vice-président de la Fédération Grandir sans cancer. Il réagit au vote.

Invités

  • Steeve de Matos, Président de l’association Wonder Augustine et vice-président de la Fédération Grandir sans cancer

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 7h40 et 12h15

Tous les jours, un fait d'actualité dans la Hauts de France, mis en lumière et expliqué en trois questions par un membre de la rédaction.

Le présentateur

Anne Henry

Journaliste passionnée de sa région, Anne Henry couvre l'actualité économique et culturelle pour RCF Nord de France.