Recyclage: la France fait des efforts

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

jeudi 6 février à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© ERIC CABANIS AFP

Depuis l’installation du tri sélectif en 1992, le recyclage progresse d’année en année, en France.

Chaque année, la France produit près de 38 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés. Et seulement 40% sont recyclés, le reste étant incinéré ou mis en décharge. Bien, mais peut mieux faire. C'est justement le phénomène enregistré d'année en année dans l'Hexagone. Notre pays progresse en la matière.
 

50% des Français trient systématiquement leurs déchets

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir pris l’habitude de trier. Mais ce n'est pas assez. Seule la moitié des Français déclare trier systématiquement. Pour les autres, c’est de temps en temps, voire jamais. Un exemple avec les bouteilles en plastique : 58% d’entre elles seulement sont aujourd’hui recyclées. Sur RCF, Sylvain Pasquier, de la direction Economie circulaire et déchets de l'Ademe, établit pour l'occasion un état des lieux du tri en France.

En matière de recyclage, plusieurs idées reçues subsistent. Notamment celle que trier serait inutile, puisque les déchets seraient ensuite re-mélangés. Il n’en est rien. Les collectivités n’y ont pas intérêt puisque que pour chaque tonne de déchets triés, elles perçoivent un soutien financier. Elles n'ont donc pas intérêt à renvoyer en incinération des déchets par ailleurs recyclables. Il est cependant vrai que les poubelles contiennent trop d’erreurs de tri. Ces dernières peuvent alors être refusées à la collecte.
 

Tout ne sera pas recyclé

Il est donc nécessaire de faire attention à ce qu’on jette et où, y compris dans la poubelle noire, la classique, comme le précise Isabelle Bigot, la responsable du pôle communication et animation du SYTRAD, interrogée sur RCF. Pour rendre le tri plus facile, les consignes ont été élargies le 1er janvier dans de nombreuses villes de France. Il est désormais possible non seulement d'y mettre les papiers, les cartons, les bouteilles en plastique et les emballages en métal, mais aussi les sacs et films jetables, les barquettes et les pots de yaourt, les capsules de café, les gourdes de compote, les paquets de chips, ou encore les couvercles.

Illustration dans la métropole de Lyon avec Richard Quemin, directeur régional de Citeo, une entreprise privée spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers. Il est au micro d'Alice Forges. Attention cependant. Cela ne veut pas dire que tout sera recyclé derrière. Il y a bien une petite partie de notre bac jaune qui va au final se retrouver mélangée aux ordures ménagères pour être incinérée. Soit environ 5% des poubelles jaunes.
 

Un enjeu pour les municipales

Autre point, et pas des moindres : la capacité de la filière recyclage à générer des emplois. C'est une filière dynamique. Le secteur du recyclage compte 1.300 entreprises sur le territoire national. Pour un chiffre d'affaires de neuf milliards d'euros. Le secteur espère par ailleurs créer jusqu'à 440.000 nouveaux emplois d'ici 2030.

La gestion des déchets fait partie des compétences des collectivités. A l'approche des municipales, cela va être un des enjeux de la campagne. Thibault Turchet est responsable des affaires juridiques et réglementaires au sein de Zéro Waste France. Il veut convaincre les candidats aux élections municipales de s'engager pour réduire les déchets. Un guide pratique à destination des citoyens qui souhaitent réduire les déchets et le gaspillage des ressources à l’échelle locale. Thibault Turchet rappelle que la réglementation imposera à partir de 2023 de trier à la source les déchets organiques. Il faut donc aller interpeller les candidats.
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h12

Chaque matin à 7h12, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!