Refugee Food Festival: pour changer de regard sur les migrants

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

jeudi 20 juin à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© PATRICK KOVARIK AFP

Coup de projecteur sur le Refugee Food Festival. Cent cinquante restaurants ouvrent leurs fourneaux à des chefs étrangers pour faire découvrir des saveurs d’ailleurs.

Plusieurs villes de France se prêtent au jeu, et notamment Bordeaux, qui organise ce festival pour la troisième fois. Neufs restaurants y participent.
 

Quel est le principe ?

"C’est avant tout une initiative européenne. C’est un événement culinaire durant lequel des restaurateurs ouvrent leur cuisine à des chefs migrants. Le festival est né aux alentours des années 2015-2016, durant la crise des réfugiés. Après un tour du monde culinaire, Marine et Louis se sont rendu compte que la cuisine pouvait être un porteur de valeurs intéressantes. Ils ont pensé se servir de cela pour valoriser les talents de ces chefs réfugiés. Quand des personnes sont déracinées, la nourriture, c’est un lien qui les rattache à leur culture" explique Sandrine Clément, porteuse du projet Refugee Food Festival à Bordeaux.
 

Qu’est ce qui vous a séduit dans ce projet ?

"L’idée principale, c’est de changer le regard que l’on peut porter sur les réfugiés. Je trouve cette idée géniale. Il y a un échange entre le restaurateur et le chef réfugié. Il va apporter d’autres ingrédients pas forcément connus chez nous. Le restaurateur va apporter d’autres techniques. Deux viennent de Syrie, deux du Soudan. Une personne qui vient d’Arménie. Fatma vient du Sahara occidental" ajoute-t-elle.
 

Comment cela se déroule ?

"Vous venez dîner dans le restaurant. Ce sont les restaurateurs qui embauchent les chefs réfugiés. Ce sont eux qui achètent les matières premières, et après on paie notre repas naturellement comme dans un restaurant classique" conclut Sandrine Clément.

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!