Rencontre européenne de Taizé: "malgré nos origines, c'est la foi qui nous relie"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

mardi 1 janvier à 8h10

Durée émission : 15 min

Le Grand Invité

© Guillaume POLICIRIC

"N’oublions pas l’hospitalité". C’est le thème de la 41ème rencontre européenne de Taizé qui s'est achevée mardi 1er janvier dernier à Madrid.

A cette occasion, des milliers de jeunes chrétiens de toutes confessions ont passé le réveillon du Nouvel an en priant pour la paix.
 

"4.000 familles nous ont accueillis"

Vincent, Louis, Anne et Perrine viennent de Paris, de Clermont-Ferrand, et de Metz. Les quatre invités de RCF ont participé à la 41ème Rencontre européenne de Taizé, à Madrid, en Espagne, sur le thème de l’hospitalité. Une valeur forte pour la communauté de Taizé, que ces jeunes ont pu mettre en pratique à leur arrivée en Espagne, puisqu’ils ont séjourné chez des familles de Madrid.

"150 paroisses ont accueilli tous les pèlerins. C’est énorme par rapport aux autres années. Taizé a réussi à mobiliser beaucoup plus de paroisses, et donc beaucoup plus de familles. 4.000 familles nous ont accueillis. C’est une expérience très forte puisque ce sont des gens qui ne nous connaissent absolument pas et qui acceptent d’ouvrir intégralement leurs portes à des inconnus. Chaque année, c’est vraiment quelque chose de très fort à vivre" explique l’un de ces jeunes.
 

"Chacun met de côté ses conflits"

Pour les jeunes chrétiens aujourd’hui, il y a deux défis à tenir : le défi de l’identité et le défi de l’unité. "Les rencontres européennes de Taizé sont vraiment un endroit où on laisse un peu de côté nos pays, nos différences. Il y a vraiment quelque chose de la chrétienté, présente en chacun de nous. C’est ce qui fait la force de Taizé. On vient de plein d’endroits différents, mais une chose nous relie : la foi. C’est super enrichissant" précise un autre jeune de Taizé.

Ces quatre jeunes sont passés à l’année 2019 en priant pour la paix. "Chaque année c’est toujours un peu compliqué de se dire : qu’est ce que je vais faire de différent pour passer à la nouvelle année. Passer la nouvelle année à Taizé, c’est quelque chose d’unique. On passe le Nouvel an avec plein de nationalités différentes. Chacun montre ses danses traditionnelles. On a l’impression d’être à des milliers de kilomètres de ce qu’on pourrait vivre en France. L’an dernier, j’ai passé le Nouvel an avec des Ukrainiens et des Russes. C’était très beau de voir que chacun met de côté les conflits, le temps d’une soirée et même plus" conclut l’une des invitées d’Etienne Pépin.
 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.