"Seigneur, apprends-nous à prier" (Lc 11, 1-4)

Présentée par UA-139295

S'abonner à l'émission

Prière du matin

mercredi 7 octobre à 5h45

Durée émission : 5 min

"Seigneur, apprends-nous à prier" (Lc 11, 1-4)

© michal-bielejewski-UNSPLASH

"Seigneur, apprends-nous à prier"

Méditation de l'évangile (Lc 11, 1-4) par le père Jean Marie Petitclerc

Chant final: "Seigneur enseigne nous comment prier" par Pierre Lachat

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière.
Quand il eut terminé,
un de ses disciples lui demanda :
« Seigneur, apprends-nous à prier,
comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. »
    Il leur répondit :
« Quand vous priez, dites :
“Père,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne.
    Donne-nous le pain
dont nous avons besoin pour chaque jour
    Pardonne-nous nos péchés,
car nous-mêmes, nous pardonnons aussi
à tous ceux qui ont des torts envers nous.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation.” »
 
Source : AELF

Méditation Père Jean-Marie Petitclerc

« Seigneur apprends-nous à prier !». Faisons nôtre ce matin cette demande adressée à Jésus. Car aucun de nous ne peut avoir la prétention de savoir prier. En ce domaine, nous sommes tous en apprentissage.
Arrêtons-nous alors sur le contenu de la prière de Jésus, car, à force de la réciter par cœur, nous pouvons avoir tendance à en oublier le véritable sens.
Elle commence par cette invocation « Notre Père ». Nous sommes invités à ne pas dire « mon Père », comme nous disons « Je crois en toi, mon Dieu », mais « Notre Père », notifiant ainsi d’emblée que se tourner vers le Père signifie se reconnaître frère de tous les hommes.
Suivent, dans le texte de Luc, deux vœux, qui équivalent à des engagements. « Que ton nom soit sanctifié ! » Comment vais-je aujourd’hui sanctifier le nom de Dieu dans cette société qui a tendance à vouloir bien souvent le mettre au rancart. « Que ton règne vienne ! » Le royaume de justice et de paix n’adviendra pas sans ma propre contribution. Que vais-je faire aujourd’hui pour faire avancer sa venue ?
Suivent ensuite trois demandes. « Donne-nous aujourd’hui le pain dont nous avons besoin. » Mais rappelons que l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute Parole venant de Dieu.[1]
« Pardonne-nous comme nous-mêmes nous pardonnons à nos frères. » Aimer les autres comme le Seigneur nous a aimés, c’est pardonner aux autres comme le Seigneur nous pardonne. Le pardon est sans doute la forme la plus haute de l’amour.
« Ne nous laisse pas entrer en tentation ». Nous nous savons en effet si faibles et si fragiles que face à la tentation, sans Ton aide, nous risquons de succomber.
Puissions-nous aujourd’hui prendre le temps de cous arrêter sur le sens de chaque phrase de ce Notre Père que nous avons parfois tendance à ânonner plutôt qu’à véritablement prier.

[1] Deut 8, 3
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF