"Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera" (Jn 12, 24-26)

Présentée par UA-131242

S'abonner à l'émission

Prière du matin

lundi 10 août à 5h45

Durée émission : 5 min

"Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera" (Jn 12, 24-26)

© alexandra-seinet

"Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera"

Méditation de l'évangile (Jn 12, 24-26) par le père François Lestang

Chant final: "Aimer c'est tout donner" par Natasha ST PIER

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « 24 Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. 25 Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. 26 Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.»

Source : AELF

Méditation Père François Lestang         

Servir, se détacher, mourir. C’est la route qu’a prise Jésus, et c’est la route qu’il m’invite à prendre aujourd’hui. Peut-être, en ce temps de vacances, me serait-il plus agréable d’entendre d’autres verbes, par exemple : être servi, s’attacher, vivre. Après tout, nous l’avons bien mérité, non, après un tel printemps marqué par la pandémie et la distanciation, par la crainte de la mort et par l’admirable service de tant de nos contemporains ? Mais Jésus est clair : le suivre, c’est servir, se détacher, mourir.
La promesse d’un tel parcours est aussi claire : ce n’est rien de moins que la vie, et même la vie éternelle, à condition de passer par le service, le détachement, la mort. En fait, le parcours à suivre est celui de l’amour, celui d’un amour qui ne met pas la main sur l’autre, mais qui le respecte et qui le sert, dans la juste distance, dans le détachement de moi-même, dans une forme de mort à moi-même, à mes appétits, à mes égoïsmes.
En cela, qui veut suivre Jésus n’est pas du tout protégé de la mort, mais il s’y expose, parce qu’il a confiance dans la Parole de Jésus, parce qu’il a confiance que le chemin qui passe par la Croix est le seul qui ouvre vraiment à la vie.
Seigneur, tu connais mes résistances à ton appel à servir, à me détacher, à mourir, à te suivre jusqu’au bout. Donne-moi la force, en ce matin, d’entendre avec foi ton appel, et de dire avec le psalmiste : « me voici, mon Dieu, je viens faire ta volonté ». Oui, Dieu notre père, que ta volonté soit faite, dans ma vie, aujourd’hui.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF