Soirée

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

vendredi 27 mars à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Je passerai ce soir ma tenue de soirée, et dans la pièce où il y a la guitare j’offrirai un concert à mon épouse. En tenue de soirée. « Soirée », voilà justement le mot à radiographier.

Lorsque le mot entre en français, sous la forme serée, s e r é e, vers 1250, le mot désigne comme aujourd’hui, le temps qui s’écoule depuis le déclin du jour, jusqu’au moment où l’on se couche. Et c’est bien sûr un mot construit sur le mot soir, qui se disait ser en 980 puis soir vers 1160. Ser venait du latin sero, voulant dire tard, issu du mot serus, tardif. Le soir représente plus précisément le déclin et la fin du jour, précédant la nuit qui tombe. Il est évidemment impossible de disposer d’un sens strict. Et de fait la « soirée » représente plutôt les activités humaines que la période précise du soir, les deux mots ne sont pas faciles à dissocier, au point qu’en 1571, Maurice Estienne De La Porte offre un article au double mot, Soir ou Serée.

Et il leur donne les épithètes suivantes : « Soir ou Sérée » tarde ou tardive, estoilée, obscure ou obscurcie, froide, otieuse, vespérine, noire, ombreuse, rouge ou rougissante, fraîche, occidente ». Plus tard viendra la soirée dansante, la soirée mondaine, la soirée littéraire. Et au XIXe la tenue de soirée. Enfin, s’agissant des spectacles, on opposera les spectacles en soirée, ayant donc lieu le soir, nuit tombante et ceux en matinée. Mais lorsque j’étais jeune, je croyais que les spectacles en matinée avaient lieu avant midi. En fait depuis 1850, un spectacle en matinée, signifiait un spectacle dans l’après-midi. Avouez que le bon sens rend la chose difficile à comprendre. D’autant plus que je peux encore lire dans le dictionnaire qu’on appelait naguère une « matinée » un déshabillé féminin destiné à être porté le matin.

Exactement. Mais ce que je n’ai pas dit c’est qu’en fait « tenue de soirée », c’est comme cela que j’appelle mon pyjama, depuis le confinement. A moins que je ne fasse la soirée en matinée, en tenue de jour… Bon, je m’y perds. Bonsoir. Non. Bonne journée et bonne fin de semaine.  
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.