Stéphanie Fugain: un engagement en faveur des soignants

Présentée par PR-17102

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

jeudi 12 décembre 2019 à 8h10

Durée émission : 15 min

Le Grand Invité

© CATHERINE GUGELMANN AFP

Hommage au dévouement de certains médecins avec Stéphanie Fugain. Elle a perdu sa fille Lorette, il y a 17 ans, suite à une leucémie.

En médecine, "l'empathie ne s'apprend pas sur les bancs de la fac"

À la suite du décès de sa fille, Stéphanie Fugain fonde l’association Lorette Fugain, pour encourager le don de moelle osseuse. Aujourd’hui, elle publie un ouvrage intitulé « Derrière la blouse blanche » (éd. Flammarion). Un livre pour témoigner de l’engagement de ces hommes et de ces femmes pour sauver des vies. "Les services où sont les gens atteints de leucémie, sont des endroits où il y a une attention énorme. Je n’ai pas souffert de cela. Néanmoins j’ai eu à souffrir de l’annonce faite par un des médecins. Aujourd’hui, j’ai compris ce que ça voulait dire. Ce genre d’annonces ne s’apprend pas. L’empathie ne s’apprend pas sur les bancs de la fac" explique Stéphanie Fugain.

Depuis 17 ans, avec son association, Stéphanie Fugain a pu sonder ce qui se cache en réalité derrière ces blouses blanches. Des hommes, des femmes, des mamans, des papas, qui restent viscéralement attachés à leur métier et à leurs patients. Pour les patients justement, "L’hôpital, le service dans lequel vous êtes, devient votre nouvelle maison. Le personnel devient votre famille. Essayons de les comprendre, de les entendre, de les regarder au travers de ce regard froid et silencieux, ce qu’il y a derrière", ajoute-t-elle.
 

"Essayer de comprendre les soignants"

Stéphanie Fugain est aujourd’hui très remontée contre le malaise social. "On ne prend soin de personne. Ni des soignants, ni des enseignants. On est dans une posture insupportable. C’est inadmissible. Et il va falloir se réveiller. Cette maison, c’est aussi la nôtre. À un moment on va y passer. Il faut remettre l’argent là où il doit être, il faut reconsidérer les gens. Ce ne sont pas des animaux" lance la femme de Michel Fugain.

Cette dernière rappelle que la blouse blanche est davantage un paravent qu’une carapace. Elle précise également que pour ne pas effrayer les patients, certains professeurs ne portent pas leur blouse quand ils les visitent. Pour Stéphanie Fugain, il faut passer outre la peur que l’on peut parfois avoir dans une institution médicale. "Il faut essayer de les entendre, de les comprendre, et partager avec eux notre mal-être, puisque c’est aussi le leur" précise-t-elle en parlant des soignants.

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 8h10 et à 20h45

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.