Tien'anmen: pourquoi le gouvernement chinois a interdit les commémorations

Présentée par UA-124539

S'abonner à l'émission

3 questions à

jeudi 4 juin à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© TOMMY CHENG / AFP

Chaque année, une veillée à la mémoire des victimes du massacre de l'armée chinoise le 4 juin 1989 sur la place Tiananmen au cœur de Pékin est organisée.

En 1989, le printemps de Pékin prenait fin avec le massacre de la place Tien'anmen. L’armée chinoise écrasait dans le sang, la volonté d’émancipation. Le bilan humain n’a jamais été dévoilé. Les cérémonies commémoratives auraient dû se tenir ce 4 juin, comme chaque année.

Mais pour la première fois, la veillée commémorative n'aura pas lieu, le rassemblement a été interdit par les autorités, officiellement pour des raisons sanitaires liées à l'épidémie de Covid-19. On en parle avec Dorian Malovic, grand reporter à la Croix, spécialiste de l’Asie qui a couvert le massacre de Tien'anmen.

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!