"Tout homme qui se met en colère contre son frère devra ..." (Mt 5, 20-26)

Présentée par UA-177982

S'abonner à l'émission

Prière du matin

jeudi 10 juin à 5h45

Durée émission : 5 min

"Tout homme qui se met en colère contre son frère devra ..." (Mt 5, 20-26)

© michal-galezewski-UNSPLASH

"Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement"

Méditation de l'évangile (Mt 5, 20-26) par la pasteur Nicole Fabre

Chant final: "Miséricorde du Seigneur" par la communauté de l'Emmanuel

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Je vous le dis :
Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens,
vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens :
Tu ne commettras pas de meurtre,
et si quelqu’un commet un meurtre,
il devra passer en jugement.
Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui se met en colère contre son frère
devra passer en jugement.
Si quelqu’un insulte son frère,
il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou,
il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel,
si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse ton offrande, là, devant l’autel,
va d’abord te réconcilier avec ton frère,
et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire
pendant que tu es en chemin avec lui,
pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
le juge au garde,
et qu’on ne te jette en prison.
Amen, je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »
 
Source : AELF

Méditation Pasteur Nicole Fabre

Quel est le but profond que nous recherchons ? Si peu à peu, nous faisions le tri entre nos désirs essentiels et ceux qui le sont moins, jusqu’à n’en garder qu’un seul, quel serait-il ?

Quelle justice mettons-nous en œuvre dans nos actes et nos paroles ? Celle des scribes et des pharisiens - nous pourrions traduire dans la logique de Matthieu celle de croyants qui se veulent exemplaires, rompus à l’écoute des textes de l’évangile et qui font de leur obéissance le but de leur existence - est une justice qui n’a rien à voir avec un lien quelconque à Dieu : « si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez jamais dans le royaume des cieux ». Vous n’êtes plus en présence de Dieu.
Nous pouvons aller à la messe tous les jours, ou tous les jours prendre sérieusement un temps de prière à l’écoute de la Bible et ne jamais entrer dans ce vis-vis avec Dieu, proposé dès aujourd’hui.

La miséricorde, le respect de l’autre – tout autre -, le pardon reçu et donné semble le premier chemin, le sûr chemin pour entrer humblement dans sa présence, et en vivre.

A l’écoute de ce texte monte en moi ce chant : garde-nous tout petits devant ta face,  simples et purs comme un ruisseau. Garde-nous tout petits devant nos frères, simple chemin devant leurs pas.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF

Vos Intentions de prière

Francile - Bonjour frères/soeurs Je demande une prière pour ma famille et moi je souffre de la rhumatoïde depuis plus de 20ans ,je ne dors pas, ils ont découvert que j'ai des tumeurs aux niveaux de la tête et je ne veux pas me faire opérer car j'ai déjà subis plusieurs interventions je suis fatiguée je vous demand

1280