Un moment européen ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique Europe

vendredi 13 avril à 7h12

Durée émission : 3 min

Un moment européen ?

Depuis janvier, le Président du Parlement européen invite chaque mois un chef d'Etat ou de gouvernement à venir exposer sa vision de l'avenir de l'Europe. Mardi, ce sera au tour de Macron.

On peut attendre d'Emmanuel Macron qu'il lève une ambiguïté. On se souvient qu'en septembre dernier, il avait presenté une perspective enthousiaste, réaliste souvent, idéaliste parfois, et ambitieuse de sa vision du continent. Mais force est de constater que depuis, peu de chose ont changé au niveau de l'Union. L’optimisme ambiant dans la bulle bruxelloise a rapidement été effacé par la percée de  nationalistes aux élections allemandes, tchèques, autrichiennes, italiennes ou hongroises. 

L'ambiguité est de laisser croire qu'il faille attendre les élections européennes de mai 2019 pour agir- voir réagir-. Etant donné que la future Commission européenne ne prendra ses fonctions qu'à l'automne de l'année prochaine, peu de choses seront concrétisées avant 2020. Oui, la majorité présidentielle souffre de sa jeunesse et n'existe pas encore à Bruxelles. Or, sans relais, il est compliqué d'obtenir des soutiens, qu'ils soient politiques au Parlement européen, ou dans les differentes organisations qui accompagnent la décision publique européenne. Et ici, tout est question de coalition. Il faut être plusieurs pour peser. 

Pourtant, c'est un fait, la situation en Europe s'améliore : l’économie repart, la crise des réfugiés canalisée. Et le contexte international joue en faveur d'actions communes. Mais l'inquiétude, l'incertitude demeurent. La question de la définition de l’Union est peut être à clarifier. Qui sommes-nous en résumé ? Si 7 citoyens sur 10 se décrivent comme « européens », il reste encore beaucoup à faire pour en avoir une définition commune… Cette identité pourrait même être remise en question face à la question migratoire, au Brexit, aux élargissements... Alors, je crois qu'il est urgent de ne pas attendre; c'est en période de mer calme qu'il faut agir. Il est encore temps de ne pas rater le momentum européen qu’offre l’année 2018 !

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 7h20

Chaque semaine, dans la Matinale RCF, une analyse politique de l'Union européenne et de ses grands enjeux.

Le présentateur

Charles de Marcilly

Spécialiste des affaires européennes depuis plus de dix ans, Charles de Marcilly est le responsable du bureau de Bruxelles de la Fondation Robert Schuman.