Une journée pour tout réparer

Présentée par

S'abonner à l'émission

La bonne idée

jeudi 13 juin à 7h52

Durée émission : 3 min

Une journée pour tout réparer

© Pixabay

Réparer plutôt que jeter. C'est le principe des "Repair Days", qui vont relancer leur tournée le 22 juin à Lille.

Réparer plutôt que jeter. C’est tendance. Vu de l’extérieur, cela ressemble à un établi de menuisier ou de mécanicien. Et c’est voulu, puisque c’est le stand des Repair Days. Depuis 2015, cet atelier itinérant sillonne l’Hexagone pour sensibiliser le grand public aux vertus de la réparation et de la lutte contre le gaspillage. Un projet porté par une marque de remplacement de pare-brise bien connue, et des acteurs associatifs locaux et nationaux de la réparation.

De la machine à café à la trottinette électrique en passant par le sèche-cheveux, vélos ou jouets, chacun pourra donc apporter le matériel déficient et s’initier à la remise en état avec l’accompagnement d’animateurs, issus d’associations locales. L’occasion aussi de découvrir dans chaque ville les structures qui peuvent vous aider à redonner une deuxièle vie à vos objets, petits ou gros.

Lancée il ya quatre ans, l’opération a rencontré un certain succès. La raison : une prise de conscience environnementale de plus en plus en plus forte. 84% des Français choisiraient aujourd’hui de réparer un objet plutôt que de le remplacer.

En route dès juin prochain, le stand des Repair Days commencer sa tournée le 22 juin à Lille – Place des fusillés et des déportés à La Madeleine. Suivront ensuite Nantes et Bordeaux. Pour connaitre les dates exactes de passage ou si vous voulez tout simplement solliciter sa présence dans votre ville, rendez-vous sur le site www.repairdays.com.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h52 et 12h52

Chaque jour une bonne idée ! Vincent Belotti fait le tour des solutions et initiatives positives qui améliorent notre quotidien et qui changent la vie !

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.