Une solution innovante pour adoucir l'eau salé

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique Innovation

lundi 1 juillet à 7h20

Durée émission : 3 min

La chronique Innovation

Après une semaine de canicule, focus sur une innovation qui permet de dessaler l'eau de mer.

00:00

00:00

C’est une idée appelée Osmosun, développée par Mascara Renewable Water, une entreprise prometteuse, basée à Chartres, qui va permettre à terme un accès à l'eau potable dans les zones où l'approvisionnement reste problématique. La promesse de cette entreprise : donner à toute une eau douce et abordable sans aucune émission de CO2
 

VOILÀ UNE BELLE PROMESSE, MAIS QUI SE FONDE SUR QUOI ?

Un fondement issu de deux études : celle de l’ONU et de l’OCDE qui affirment que la demande en eau est vouée à doubler d’ici à 2030 et que près de 3,9 milliards de personnes pourraient être amenées à en manquer d’ici à 2040. Face à ce constat, Marc Vergnet et Maxime Haudebourg, les fondateurs de Mascara Renewable Water, se sont attelés à trouver une solution pour rendre l’eau salée douce, propre à l’usage et peu coûteuse, tant d’un point de vue économique qu’environnemental. En rupture avec les technologies qui existent aujourd’hui, qui sont énergivores et responsables de plusieurs dizaines de millions de tonnes de CO2 chaque année.
 

ET QUELLE EST LEUR SOLUTION ?

Il s’agit d’une première mondiale, qui permet de s’affranchir de méthodes actuelles plus polluantes et plus chères. Car pour dessaler l’eau on utilise l’osmose inverse, un procédé qui filtre les grains de sel dans des membranes, sous l’effet d’une forte pression constante très gourmande en énergie. Et pour obtenir cette pression constante il faut une énergie constante, soit de l’électricité, soit des énergies solaire ou éolienne qui nécessitent des batteries. L’innovation de nos ingénieux ingénieurs réside dans le fait d’avoir mis au point d’une solution de dessalement solaire baptisée Osmosun, qui fonctionne sans batterie.
 

ET COMMENT SONT-IL ARRIVE A Surmonter CETTE DIFFicULTE ?

À travers un assemblage de membranes adaptables, qui fait varier le débit de l’eau en fonction du degré d’ensoleillement. Ces stations OSMOSUN sont équipées de panneaux photovoltaïques, qui fabriquent l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Une solution qui divise par deux l’empreinte énergétique et garantissent une préservation de l’écosystème environnant. Les stations peuvent produire jusqu’à 600 m3 d’eau douce par jour.
 

UNE TECHNOLOGIE QUI OUVRE LA VOIE A UNE INDUSTRIE DU DESSALEMENT PLUS PROPRE 

L’entreprise Mascara Renewable Water, qui n’en est encore qu’à ses débuts en termes de déploiement, commence son industrialisation et intéresse autant les collectivités et les compagnies des eaux que les entreprises et les ONG spécialisées dans les problématiques d’accès à l’eau. Les deux fondateurs Marc Vergnet et Maxime Haudebourg prévoient d’ici 2025 l’installation d’une centaine d’unités.

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 7h20 et à 12h30

Tous les lundis à 7h20 la chronique innovation tentera de vous présenter des innovations qui ont un impact pour nous et pour notre quotidien. Une chronique positive solutionnant les enjeux du futur

Le présentateur

Patrick Lonchampt

Présentateur de l'Eco des Solutions.