À Ur, le pape rencontrera les minorités religieuses héritières d'Abraham

Présentée par PR-28126

S'abonner à l'émission

L'actu chrétienne

jeudi 4 mars à 7h24

Durée émission : 3 min

À Ur, le pape rencontrera les minorités religieuses héritières d'Abraham

© UR : VESTIGES DE LA VILLE D'ABRAHAM / DR

Samedi, le pape rencontrera les minorités religieuses persécutées d'Irak. Yézidis, mandéens et kakaïs se retrouveront à Ur, ville d'origine d'Abraham, pour prier avec François et le monde.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Dans la Bible, c'est de "Ur des chaldéens" que Dieu a fait sortir Abraham le « Père des croyants » pour le mener au pays de Canaan. Abraham est le père commun des juifs, des chrétiens, des musulmans mais également d'autres minorités religieuses persécutées comme les yézidis, les mandéens ou les kakaïs, adeptes du yarsanisme. Le pape les rencontrera samedi à Ur.

Etienne Pépin, le réacteur en chef de RCF, a recueilli le témoignage de Faraj-Benoit Camurat, directeur de l'association Fraternité en Irak, trés présente sur le terrain et du Sheikh Sattar Al Helou, guide spirituel des mandéens.

 

Le temple mandéen de Bagdad
 

 

Chrétiens, yézidis, mandéens, kakaïs : minoritaires mais tous frères

Les mandéens, appelaient aussi sabéens ou baptistes par leurs voisins, n'étaient que 5000 en 2007, les kakaïs, eux, occupent une trentaine de villages du Kurdistan irakien. Yézidis, mandéens ou kakaïs ont beaucoup souffert des politiques d'assimilation et d'homogénéisation ethniques défendues par le gouvernement irakien dans les années 70.

Faraj-Benoit Camurat, directeur de Fraternité en Irak, venait initialement, avec l'association, soutenir les communautés chrétiennes également persécutées. Ces dernières lui ont fait découvrir l'existence de ces minorités trop souvent oubliées. "Ce sont les chrétiens qui nous ont fait découvrir, les yézidis, les mandéens et les kakaïs, ce sont eux qui nous ont dit "on a des frères pour qui c'est encore pire que nous et il faut aussi les aider" c'est la qu'on découvre cette fraternité qui dépasse le cadre des religions" témoigne-t-il.

 

Le Sheikh Sattar Al Helou, le guide spirituel des mandéens, en pleine discussion avec Faraj-Benoit Camurat, directeur de Fraternité en Irak

 

 

À Ur, les enfants d’Abraham reliront ensemble le récit de la vocation de leur père au chapitre 17 de la Genèse : « Je fais de toi le père d’une multitude de nations. Je te ferai porter des fruits à l’infini... »

 

La visite du pape aux minorités religieuses : un geste biblique

En rassemblant la descendance, aussi nombreuse que les étoiles du ciel promise à Abraham par Dieu dans la Genèse, c'est un geste biblique que s'apprête à effectuer le pape, samedi prochain à Ur. Pour Faraj Benoit Camurat "c'est une manière de reprendre l'Histoire, c'est un message qui va être universel, la figure d'Abraham touche quand même énormément de civilisations".

Le Sheikh Sattar Al Helou, guide spirituel des mandéens, rencontrera le pape à Ur. "Nous levons nos prières tous à Dieu depuis la cité d'Abraham, ami de Dieu, notre père à tous. Le pape François, le pape de tous, nous l'attendons depuis longtemps [...] nous avons besoin de beaucoup de prières, beaucoup de travail et beaucoup d'efforts pour la paix" annonce-t-il. 

 


Sheikh Sattar Al Helou, le guide spirituel des mandéens

 

Une émission réalisée en partenariat avec Fraternité  en Irak

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h24

Toute l'année, la rédaction nationale de RCF vous tient informés de l'actualité de l'Église et des mouvements chrétiens.

Le présentateur

Etienne Pépin

Etienne Pépin est rédacteur en chef Actualités.