Vaincre le coronaminus !

Présentée par UA-124289

S'abonner à l'émission

La chronique Jeunesse

lundi 1 juin à 8h52

Durée émission : 3 min

Vaincre le coronaminus !

© DR

Ce matin avec Noémie Marijon, on cherche à vaincre le coronaminus, à savoir qui a fait sur la tête de la taupe et d'autres histoires incroyables !

Ce matin je commence par une histoire racontée par une bibliothécaire de Nancy. C’est un de mes albums jeunesse préférés : La petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête. Ce livre hilarant est tellement fabuleux qu’on se retrouve souvent à le lire et à le relire. Donc si jamais vous avez plus le courage de la relire pour la 1000e fois ou si jamais vous n’avez pour l’ouvrage chez vous, ou que votre bibliothèque est encore fermée vous pouvez aller sur Youtube pour profiter des talents de la version racontée. Et puis la petite taupe c’est pédagogique on apprend pleins de choses sur les animaux, enfin surtout sur la forme de leurs cacas.

J'ai aussi deux autres récits. Ils sont un peu moins connus que la petite taupe mais il mériterait aussi beaucoup de succès. Notamment le si joli Bébé va au marché d’Angela Brooksbank et Atinuke aux éditions des éléphants. Cet album cartonné est coloré, joyeux à la narration rythmée permet de réviser avec les enfants de maternelles le dénombrement et même la soustraction. Tout ça grâce à un bébé taquin, trop mignon et excessivement gourmand. En effet Bébé se fait offrir des bananes, du maïs ou des biscuits, il les places dans le panier de sa maman mais il en garde toujours un petit bout pour le manger tout de suite. Les illustrations vivantes et colorées, nous plongent dans l’animation du marché ancré dans une Afrique urbaine et contemporaine.

Le deuxième album chez le même éditeur s’adresse aux enfants de primaire. Il s’intitule Le petit secret. Le point fort de ce livre ce sont les illustrations à l’aquarelle onirique qui nous transporte avec Will, le héros, sur une plage. Et sur cette plage se tient la plus jolie fête du monde avec des bananes, du pop-corn, des sandwichs à tout… Wille qui ne connait personne sur cette île, s’approche et découvre les participants à la fête avant que la jeune Albertine dit qu’elle connait un secret… Et à ce moment là tout le monde pense à son petit secret à lui, ceux qui mange des gâteaux en douce, ceux qui veulent changer de métier ou qui ne savent toujours pas lire. Will a peur pour son secret à lui, il a peur qu’on le chasse, lui qui n’est pas d’ici. Mais Albertine arrive à le rassurer. L’album de Séverine Vidal et Clémence Monnet est une vraie réussite qui mêlent un sentiment d’étrangeté et une joie douce-amère.

Une chanson d’Aldebert, le Henri Dès moderne, qui s’intitule Corona Minus. Avant de retourner à l’école en présentiel on peut réviser en chanson les gestes barrières : la distanciation sociale, les mouchoirs à usage unique et le fameux éternuement dans le coude qui se transforme en un dab du plus bel effet. Dans le clip on voit plein de super héros qui lutte contre le virus et finissent par le renvoyé sur Venus. Cette vidéo très gai et positive, malgré le contexte, mets en valeur les enfants dans toutes leurs diversités. En plus les droits de la chanson seront par ailleurs reversés à Emmaüs Connect. Je vous laisse quelques secondes avec Aldebert et je vous souhaite une bonne semaine à tous. [Extrait 21 sec à couper quand vous voulez]

Les dernières émissions

Le présentateur

Noémie Marijon

Noémie Marijon est responsable de bibliothèque et doctorante en histoire médiévale (Université de Clermont Auvergne).